Mi­chel Ve­neau : « Ne plus tour­ner le dos à la Loire »

Le Régional de Cosne - - Cosne Ville - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR J.-B. B.

◗ Mi­chel Ve­neau, maire de Cosne­Cours­sur­Loire, re­vient sur les rai­sons qui l’ont pous­sé à chan­ger la des­ti­na­tion de la salle de La Chaus­sade.

Pour­quoi avoir dé­ci­dé de donner une autre orien­ta­tion à la salle de La Chaus­sade ?

De­puis que nous sommes ar­ri­vés, mon ad­joint à la culture [Mi­chel Mé­zy], nous a tou­jours dit que l’on avait trop de salles mu­ni­ci­pales. C’est vrai. Et puis La Chaus­sade n’était uti­li­sée que 57 jours par an. Ça, c’est le pre­mier point.

Pour la ges­tion de nos bud­gets, il faut que l’on soit plus ri­gou­reux. C’est donc à nous, élus, d’an­ti­ ci­per ces hi­vers dif­fi­ciles en fai­sant des éco­no­mies. Si on ne le fait pas, il fau­drait aug­men­ter les im­pôts. Il faut le dire !

Avec une salle en moins, comment al­lez vous gé­rer les de­mandes des as­so­cia­tions cos­noises ?

On va voir avec les struc­tures qui uti­lisent nos salles pour bien pla­ni­fier l’utilisation des salles, avoir une ges­tion plus ri­gou­reuse de nos plan­nings de salles. Le but est que nos salles mu­ni­ci­pales soient mieux uti­li­sées. Je rap­pelle éga­le­ment que si La Chaus­sade va de­ve­nir un res­tau­rant, dès jan­vier nous al­lons ou­vrir deux salles mu­ni­ci­pales sup­plé­men­taires au Pa­lais de Loire. D’ailleurs, en jan­vier les voeux aux as­so­cia­tions se fe­ront là­bas.

Et pour­quoi ac­cep­ter ce pro­jet de res­tau­rant-bar-bar d’am­biance ?

J’écoute beau­coup. J’écoute tout le monde et j’es­saie d’ana­ly­ser. Et par deux fois, j’ai eu des de­mandes pour ins­tal­ler un res­tau­rant en bords de Loire. Plu­sieurs études ont été faites qui ont mon­tré un po­ten­tiel sur le bas­sin de Cosne. Il man­quait ce res­tau­rant­gas­tro avec une grande salle pour faire des sé­mi­naires, des congrès, ou des re­pas d’en­tre­prises. La salle de La Chaus­sade avait le po­ten­tiel pour ce type d’éta­blis­se­ment.

Vous y croyez au pro­jet du M, qui va donc louer à la mu­ni­ci­pa­li­té la salle de La Chaus­sade ?

Oui, j’y crois vrai­ment comme je crois for­te­ment à mon ter­ri­toire. On a beau­coup à faire pour cap­ter les gens qui pas­ sent chez nous. C’est à nous, avec l’of­fice de tou­risme, d’at­ti­rer ces gens­là. C’est à nous d’in­ven­ter l’éco­no­mie de de­main.

Avec ces pro­jets et d’autres qui vont sor­tir dans les pro­chains mois, il y a une vraie vo­lon­té de se tour­ner vers les bords de Loire ?

Ef­fec­ti­ve­ment. Il faut prendre la Loire de face. Y al­ler. On ne lui tourne plus le dos. Et puis il y a d’autres pro­jets tou­ris­tiques qui sont en train de se pré­pa­rer. Des pro­jets d’ac­ti­vi­tés sur la Loire.

En­suite, il fau­dra tra­vailler sur l’hé­ber­ge­ment car il y a aus­si un gros dé­fi­cit de ce cô­té.

Sur le pro­jet de La Chaus­sade, le maire avoue avoir beau­coup écou­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.