La com­mune rend hom­mage à ses Poi­lus

Le Régional de Cosne - - L'événement -

◗ Il y a 100 ans, le 11 novembre 1918, était si­gné l’armistice mar­quant la fin des com­bats de la Pre­mière Guerre mon­diale, dé­bu­tée en août 1914.

À Donzy, quelques bé­né­voles sou­te­nus par la mu­ni­ci­pa­li­té rendent hom­mage aux 121 sol­dats, âgés de 19 à 46 ans, dis­pa­rus lors de ce conflit. Dans les deux ci­me­tières de la com­mune re­posent 35 sol­dats don­ziais et 7 sol­dats étran­gers à la com­mune, éva­cués du front et dé­cé­dés à l’hô­pi­tal de Donzy.

Un dé­cret na­tio­nal du 28 sep­tembre 1920 avait pré­vu de ra­me­ner au sol na­tal les corps des mi­li­taires morts pour la France, ex­hu­més des ci­me­tières du front. À Donzy, les pre­miers ra­pa­trie­ments ont eu lieu en avril 1921. 42 tom­beaux et cé­no­taphes sont en­core vi­sibles, cer­tains, en déshé­rence, sont en voie de dis­pa­ri­tion.

Afin d’ho­no­rer ces sol­dats, un pe­tit dra­peau aux cou­leurs na­tio­nales a été ins­tal­lé sur chaque tombe. De­puis le 2 août, jour de la pu­bli­ca­tion na­tio­nale de l’ordre de mo­bi­li­sa­tion du 2 août 1914 et jour connu du décès d’un sol­dat don­ziais, une sil­houette re­pré­sen­tant un Poi­lu et peinte sur bois était ins­tal­lée de­vant le mo­nu­ment aux morts.

Cette sil­houette a ser­vi de sup­port à l’an­nonce et à la fiche si­gna­lé­tique du sol­dat tué. 8 sol­dats ont été tués du­rant le mois d’août 1914, les deux pre­miers, Alexandre Des­pa­tis et Louis Lu­rier, l’ont été le 20.

Une cé­ré­mo­nie com­mé­mo­ra­tive au­ra lieu place de la Mai­rie à Donzy, de­vant le mo­nu­ment aux morts, di­manche 11 novembre, à 15 h 30.

De gauche à droite : Jean Louis Chan­te­reau, ini­tia­teur du pro­jet, et Jean Mau­rice Bar­jot, maire ad­joint.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.