Un la­bel pour les com­mer­çants et ar­ti­sans éco­res­pon­sables

Le Régional de Cosne - - La Une - MÉ­LA­NIE PRADALIÉ me­la­nie.pra­da­[email protected]­tre­france.com

Ven­dre­di der­nier, la com­mu­nau­té de com­munes Les Ber­tranges, la chambre des mé­tiers et de l’ar­ti­sa­nat et la chambre de com­merce et d’in­dus­trie de la Nièvre ont dé­cer­né les trois pre­miers la­bels éco-res­pon­sables à des com­mer­çants cha­ri­tois.

◗ Réunis aux Halles de Loire ven­dre­di 23 no­vembre, les re­pré­sen­tants de la com­mu­nau­té de com­munes Les Ber­tranges, de la chambre des mé­tiers et de l’ar­ti­sa­nat (CMA) et de la chambre de com­merce et d’in­dus­trie (CCI) de la Nièvre ont mis à l’hon­neur les bons élèves, cha­ri­tois, en ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment. « Nous avons pro­fi­té de cette se­maine eu­ro­péenne de ré­duc­tion des dé­chets pour re­mettre ces la­bels éco­res­pon­sables, les pre­miers du dé­par­te­ment », a com­men­cé Éli­sa­beth Bar­beau, vice­pré­si­dente char­gée de la ges­tion des dé­chets à la com­mu­nau­té de com­munes Les Ber­tranges.

Pour ré­duire l’im­pact en­vi­ron­ne­men­tal

En fé­vrier 2018, la com­mu­nau­té de com­munes, en par­te­na­riat avec la CCI et la CMA, a lan­cé une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion au­près des com­mer­çants et ar­ti­sans cha­ri­tois, dans le cadre du pro­gramme Ter­ri­toire Zé­ro Dé­chet Zé­ro Gas­pillage.

L’ob­jec­tif ? Pro­po­ser aux ac­teurs éco­no­miques de La Cha­ri­té, un diag­nos­tic éner­gé­tique, sur la base du vo­lon­ta­riat. « Le but de l’ac­tion étant d’ame­ner les com­mer­çants et les ar­ti­ sans à ré­duire leur im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment en les ac­com­pa­gnant sur les thé­ma­tiques éner­gie, dé­chets, eau et achats res­pon­sables », ajoute Lau­rie Saul­nier, char­gée de la pré­ven­tion dé­chets et ani­ma­trice de Ter­ri­toire Zé­ro Dé­chet Zé­ro Gas­pillage.

De­puis le dé­but de l’an­née, huit struc­tures ont été diag­nos­ti­quées, par­mi les­quelles la SARL d’in­for­ ma­tique Sauve qui Bug, la bou­tique Ma­lam et Les Halles de Loire. « Il faut mettre en place au mi­ni­mum quatre ac­tions pour se voir dé­cer­ner ce la­bel ré­gio­nal », ajoute Lau­rie Saul­nier.

Et force est de consta­ter que les trois pre­miers lau­réats du la­bel se po­si­tionnent comme des fi­gures de proue en ma­tière de com­por­te­ment éco­res­ pon­sable sur le ter­ri­toire.

« Nous avons créé notre en­tre­prise, avec mon as­so­cié Ju­lien Dau­rat, en 2011 et ou­vert la bou­tique en 2013, rap­pelle Be­noît Cho­quier de Sauve qui Bug. Et dès notre créa­tion, il est pa­ru na­tu­rel d’être en ac­cord avec nos propres opi­nions et de pen­ser de fa­çon éco­res­pon­sable. »

Ain­si, ces tech­ni­ciens qui pré­fèrent ré­pa­rer plu­tôt que vendre du neuf, ont ins­tal­lé un éclai­rage à base de LED, une pompe à cha­leur pour le chauf­fage, et roulent tous deux en voi­tures élec­triques. « Nous avons aus­si, de­puis peu, mis en place un par­te­na­riat avec la CdC au­tour de la déchetterie. Un point de dé­pôt pour le ma­té­riel in­for­ma­tique a été ins­tal­lé, nous ré­pa­rons ce qui peut être ré­pa­ré et don­nons la moi­tié à l’as­so­cia­tion cha­ri­toise À l’écoute (voir ci­des­sous) .»

Em­ma­nuelle Ma­rie Re­mise, elle, a fait le pari de ne rien je­ter ou presque. « Je fais dans ma bou­tique, comme chez moi, je trie, je ré­cu­père, sou­ligne la sty­liste. » Chaque chute de tis­su est donc réuti­li­sée, va­lo­ri­sée et connaît une se­conde vie dans les créa­tions grif­fées Ma­lam.

Même constat du cô­té des Halles de Loire, où les ca­gettes, plu­tôt que d’être je­tées sont op­ti­mi­sées et lais­sées en libre­ser­vice. « C’est ga­gnant­ga­gnant : ce­la m’évite de les je­ter et les clients peuvent s’en ser­vir pour trans­por­ter les lé­gumes qu’ils achètent, pour faire du pe­tit­bois pour le feu… », ex­plique Sté­phane Le­clerc, gé­rant du ma­ga­sin.

« À terme, l’idée est d’étendre au maxi­mum ce la­bel, au reste de la com­mu­nau­té de com­munes et du dé­par­te­ment, et que des par­te­na­riats, des échanges puissent se mettre en place », ajoute San­drine Ba­rot­Cor­tot, char­gée du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique à la CMA.

Une pre­mière re­mise de la­bel qui es­père donc faire des pe­tits et don­ner des idées « vertes » aux ac­teurs éco­no­miques du ter­ri­toire. Pra­tique. Les com­mer­çants-ar­ti­sans sou­hai­tant bé­né­fi­cier du diag­nos­tic peuvent se ma­ni­fes­ter au­près de Lau­rie Saul­nier, au 03.86.69.69.06 ou par mail : lau­rie.saul­[email protected]

Sauve qui Bug, Les Halles de Loire et Ma­lam sont les pre­miers com­mer­çants-ar­ti­sans du dé­par­te­ment à se voir re­mettre ce la­bel éco-res­pon­sable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.