La vie des longs-mé­trages après leur pas­sage à An­no­nay

Le Réveil du Vivarais - - Annonay - E. B.

◗ Que reste­t­il de Winter Bro­thers, La Tête à l’en­vers, The giant, The strange ones et Za­gros ?

Après leur pas­sage à An­no­nay, les grands ga­gnants du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du pre­mier film pour­suivent leur lan­cée. « Winter Bro­thers et La tête à l’en­vers sont en salle de­puis quelques se­maines dé­jà. Ils com­mencent à faire beau­coup par­ler d’eux », af­firme Gaël La­ban­ti, di­rec­teur ar­tis­tique en charge du Fes­ti­val.

En fé­vrier, les deux films avaient fait sen­sa­tion. Contre toute at­tente, ils avaient dé­cro­ché tous les deux le Grand prix du ju­ry. Le pre­mier, Winter Bro­thers, est une co­pro­duc­tion entre le Da­ne­mark et l’Is­lande d’où est ori­gi­nai­ re le réa­li­sa­teur Hly­nur Pál­ma­son. Un film aux dif­fé­rentes at­mo­sphères, tan­tôt sur­pre­nant, tan­tôt angoissant. Le deuxième, réa­li­sé par Joseph Ha­der (Au­triche/Al­le­magne) est une satire de la so­cié­té qui se déshu­ma­nise. Deux uni­vers bien dif­fé­rents qui cherchent dé­sor­mais leur pu­blic à tra­vers les salles de France.

La moi­tié des films pré­sen­tés dé­jà en salles

Quant aux autres films, c’est la même his­toire. The Stranges Ones, qui a rem­por­té le prix du ju­ry ly­céen en fé­vrier der­nier, se­ra dis­tri­bué en juillet. « On re­trouve le lo­go du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du pre­mier film sur son af­fiche. Ça fait tou­jours plai­ sir », avoue Gaël La­ban­ti.

Sur les 9 films en com­pé­ti­tion cette an­née, la moi­tié est dé­jà sor­tie en salle, et les 2/3 sont dis­tri­bués. Des pre­miers films dé­cou­verts à An­no­nay, qui n’ont pas fi­ni de nous su­prendre.

Deux films ont rem­por­té le Grand prix du ju­ry en fé­vrier der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.