Unis pour ai­der nos aî­nés

Le Réveil du Vivarais - - Annonay - DAVID RIVORY

La phar­ma­cie de la Gare s’est as­so­ciée à l’ADMR Nord-Ar­dèche afin de re­layer les ac­tions de l’as­so­cia­tion en di­rec­tion des per­sonnes âgées.

◗ Une phar­ma­cie dé­sor­mais, n’est plus le lieu pour ve­nir cher­cher uni­que­ment des mé­di­ca­ments. C’est ain­si qu’Isa­belle Ub­bink, phar­ma­cienne ad­jointe, pré­sente les ani­ma­tions or­ga­ni­sées tous les mois. « À chaque fois le thème est dif­fé­rent : dia­bète, hy­per­ten­sion, pré­ven­tion de ma­la­dies… », énu­mère­telle. Pour ce mois de mai, c’est l’ac­com­pa­gne­ment des per­sonnes âgées qui est à l’hon­neur. « Si l’on prend la dé­nu­tri­tion chez la per­sonne âgée, nous sommes à même de dé­tec­ter celles et ceux qui en souffrent. Car tel est notre rôle : faire de la pré­ven­tion au quo­ti­dien », pour­suit la phar­ma­cienne. Sans ta­bou, le per­son­nel conseille et oriente les clients vers les bons pro­duits. Et si ce­la se fait en in­terne, l’of­fi­cine s’ouvre éga­le­ment à des par­te­naires ex­té­rieurs, dont le der­nier en date : l’Aide à do­mi­cile en mi­lieu ru­ral Nord­Ar­dèche. « Nous avons ré­pon­du po­si­ti­ve­ment très vite. En ef­fet, pour nous la phar­ma­cie est un bon relais. Nous ne sommes pas là uni­que­ment pour le mé­nage. Nous ac­com­pa­gnons les gens au quo­ti­dien : faire les courses, des sor­ties cultu­relles, de la lec­ture, des jeux… tout pour rompre la so­li­tude », es­time Ma­thilde Ja­hier, di­rec­trice de l’ADMR. Ain­si, l’as­so­cia­tion fait connaître, via de la do­cu­men­ta­tion dis­po­sée à l’en­trée du ma­ga­sin, les ac­tions qui peuvent être fi­nan­cées. « Il en existe beau­coup mais sou­vent les gens ne le savent pas », dé­plore Ma­thilde Ja­hier. Isa­belle Ub­bink la re­joint sur ce point : « Nous re­ce­vons sou­vent des gens seuls. Nous pou­vons dé­sor­mais les ai­guiller vers les dif­fé­rents ser­vices com­pé­tents et leur faire connaître di­vers dis­po­si­ tifs, no­tam­ment l’Al­lo­ca­tion per­son­na­li­sée d’au­to­no­mie ».

La phar­ma­cie de la Gare s’ins­talle donc dans son rôle de relais pour trans­mettre l’in­for­ma­tion por­tée par l’ADMR mais aus­si par le Ser­vice de main­tien et d’en­traide à do­mi­cile (Semad), « sans néan­moins se sub­sti­tuer aux or­ga­nismes », conclut Isa­belle Ub­bink.

Ma­thilde Ja­hier, Isa­belle Ub­bink et Romain Sol­lier, qui gère la phar­ma­cie de la Gare avec Mat­thieu Pi­card.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.