C’est par­ti !

Le Réveil du Vivarais - - La Coupe Du Monde Vue D'ici -

Le 12 juillet 1998 fait par­tie de ces rares dates pour les­quelles cha­cun sait pré­ci­sé­ment où il était, avec qui et ce qu’il fai­sait. La France jouait sa pre­mière fi­nale de Coupe du monde et tout le pays s’était mas­sé de­vant des écrans pour ne rien lou­per du sacre des Bleus.

Cette fi­nale dé­pas­sait le simple cadre du foot, car l’en­jeu n’était pas vrai­ment de sa­voir si la bande à Ai­mé Jac­quet avait les moyens de ri­va­li­ser avec le Bré­sil. L’en­jeu était ailleurs dans une France di­vi­sée, qui se cher­chait des hé­ros. La vic­toire avait dé­clen­ché des scènes de liesse par­tout en France, et l’es­pace d’une nuit, toutes les cris­pa­tions du quo­ti­dien avaient lais­sé place à une vé­ri­table fra­ter­ni­té po­pu­laire. Cette vic­toire spor­tive avait eu des ré­per­cus­sions po­si­tives sur l’éco­no­mie du pays, mais aus­si sur la fa­çon de consi­dé­rer notre na­tion. Le dra­peau bleu, blanc, rouge était re­de­ve­nu un élé­ment de fier­té d’ap­par­te­nir à la France.

20 ans plus tard, il ne reste plus grand-chose de cette grande uni­té po­pu­laire. Quelques sou­ve­nirs em­bru­més res­tent dans un coin de la tête, les buts de Zi­dane et de Pe­tit, les larmes de Thierry Ro­land à la té­lé, le dé­fi­lé des Bleus sur les Champs-Ély­sées… Alors dans quelques jours, le mon­dial en Rus­sie va de nou­veau être l’oc­ca­sion de vi­brer, d’es­pé­rer, de trem­bler en sui­vant notre équipe de France. Et peu im­porte si au fi­nal, une vic­toire ou une dé­faite, ne chan­ge­ra pas fon­da­men­ta­le­ment notre quo­ti­dien. Du­rant le pro­chain mois, nous al­lons être nom­breux à ra­vi­ver la flamme du pa­trio­tisme fran­chouillard, en n’ayant pas peur du ri­di­cule de chan­ter la Mar­seillaise à tue-tête de­vant un écran de té­lé­vi­sion. Alors dès la se­maine pro­chaine, le Ré­veil du Vi­va­rais en­file sa tu­nique bleu, blanc, rouge, pour vous pro­po­ser une page com­plète sur la coupe du monde vue de chez nous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.