Le conflit ou­blié

Le Réveil du Vivarais - - Annonay -

◗ Ce 8 juin, An­toi­nette Sche­rer, maire d’An­no­nay ac­com­pa­gnée d’une dé­lé­ga­tion d’élus s’est joint aux an­ciens combattants et au Sou­ve­nir Fran­çais pour com­mé­mo­rer les sol­dats morts pour la France en In­do­chine. Ins­ti­tuée par le dé­cret du 26 mai 2005, cette jour­née d’hom­mage cor­res­pond au jour du trans­fert à la né­cro­pole na­tio­nale de Notre­Dame­de­Lo­rette, de la dé­pouille du Sol­dat in­con­nu d’In­do­chine, le 8 juin 1980. Un mé­mo­rial dé­dié aux morts pour la France en In­do­chine est im­plan­té à Fré­jus sur une hau­teur do­mi­nant la ville. Inau­gu­ré en 1993 par le pré­sident de la Ré­pu­blique Fran­çois Mit­te­rand, il abrite près de 24.000 sé­pul­tures de mi­li­taires et de ci­vils morts en In­do­chine. Une guerre âpre et usante dans un mi­lieu hos­tile que l’on se doit de ne pas ou­blier.

Dé­pôt de la gerbe du Sou­ve­nir Fran­çais par MM. En­tres­sangle et Fil­hol.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.