Es­telle Krek­jian, « la som­me­lière du ca­fé »

Une ser­riè­roise pré­pare les championnats de France d’aé­ro­press, une mé­thode douce d’ex­trac­tion du ca­fé

Le Réveil du Vivarais - - La Une -

Ni­ché au creux du quai Jules Roche, dis­cret, le sa­lon de thé « Stel­la-ca­fé » n’en vient pas moins d’être ré­com­pen­sé pour sa per­sé­vé­rance dans sa vo­lon­té d’of­frir à ses clients des pro­duits ori­gi­naux et de qua­li­té.

◗ Aus­si, c’est tout lo­gi­que­ment qu’Es­telle, dans sa re­cherche de nou­veaux pro­duits, dé­cou­vrait l’Aé­ro­press une nou­velle mé­thode douce d’ex­trac­tion du ca­fé.

Une re­cherche qu’elle vient de concré­ti­ser, en juin, par une brillante vic­toire à An­ne­cy en fi­nale ré­gio­nale d’Aé­ro­press, qua­li­fi­ca­tive pour dis­pu­ter les championnats de France à Pa­ris en oc­tobre 2019.

Mi­nu­tieuse, s’il en est, per­sé­vé­rante et cu­rieuse, il n’en fal­lait pas plus pour qu’Es­telle ap­pro­fon­disse cette nou­velle mé­thode.

« La som­me­lière du ca­fé »

« C’est en vé­ri­table no­vice que je me suis pré­sen­tée à ce concours or­ga­ni­sé par le ré­seau des ba­ris­tas de France où fi­gu­raient de vé­ri­tables spé­cia­listes qui, tels des sommeliers, pro­posent à leurs clients des ca­fés is­sus des plus grands crus. Ce­pen­dant, en vé­ri­table ar­ti­san, et à force d’es­sais et de dé­gus­ta­tions aux­quelles j’in­vi­tais amis et fa­mille, j’ai fi­ni par maî­ tri­ser et dé­fi­nir une tech­nique qui m’a per­mis de m’im­po­ser en fi­nale ré­gio­nale à An­ne­cy ».

Entre pas­sion et pré­ci­sion

Aus­si, c’est non sans fier­té et sa­tis­fac­tion d’avoir pro­gres­sé dans son mé­tier qu’Es­telle dé­taille les dif­fé­rentes étapes né­ces­saires pour la réa­li­sa­tion d’une tasse de ca­fé : « La mou­ture, le vo­lume de l’eau, sa tem­pé­ra­ture, le temps d’infusion doivent être adap­tés au type de ca­fé et la fa­çon dont il a été tor­ré­fié, au­tant de pa­ra­mètres qu’il m’a fal­lu ap­pli­quer face à des concur­rents équi­pés de ma­té­riels so­phis­ti­qués et forts d’une ex­pé­rience de plu­sieurs an­nées ».

Bien sûr, Es­telle de­vra s’im­po­ser en fi­nale des championnats de France en oc­tobre à Pa­ris face à vingt­six concur­rents, mais nul ne doute que forte de son ex­pé­rience, du sou­tien sans failles de ses amis et de sa fa­mille, la route de Sidney où se dé­rou­le­ront les pro­chains championnats du monde s’ou­vri­ra pour elle.

Pe­tit his­to­rique. C’est en 2016 qu’Es­telle Krek­jian, is­sue d’une fa­mille de com­mer­çants ser­riè­rois ou­vrait son sa­lon de thé « Stel­la Ca­fé », of­frant ain­si aux ama­teurs de dé­cou­vrir ou de dé­gus­ter toute une gamme ca­fés, de thés ou en­core de cho­co­lat, etc. Es­telle pro­pose éga­le­ment du sna­cking, des pe­tits-dé­jeu­ners, ain­si que des goû­ters à consom­mer sur place ou à em­por­ter. Stel­la-Ca­fé au 220, quai Jules Roche – Tél. 04.75.33.82.59. Ou­vert du lun­di au ven­dre­di, sauf le mar­di de 7 h 30 à 18 heures. Les sa­me­dis et di­manches de 10 à 12 heures et de 14 h 30 à 18 heures.

Des concur­rents équi­pés de ma­té­riels so­phis­ti­qués

L’étape du pres­sage avant la dé­gus­ta­tion.

Es­telle Krek­jian pen­dant la pré­pa­ra­tion d’un ca­fé qui lui a va­lu le titre de cham­pionne ré­gio­nale d’Aé­ro­press.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.