L’art s’in­vite dans les classes

Le Réveil du Vivarais - - Vivarais -

L’en­semble des pro­jets de l’école Louis Bal­di s’oriente très sou­vent au­tour de l’art. Cette an­née par exemple, pour nour­rir le par­cours d’édu­ca­tion ar­tis­tique et cultu­relle, les élèves sont ins­crits avec d’autres dans le pro­jet d’El­sa Tom­ko­wiak. La vi­site de l’ex­po­si­tion au châ­teau mu­sée de Tour­non a fait dé­cou­vrir aux en­fants un uni­vers éton­nant de formes et de cou­leurs qui re­struc­turent l’es­pace.

C’est main­te­nant aux classes de pro­duire leurs oeuvres en s’ins­pi­rant de son tra­vail. Ils ex­po­se­ront à leur tour et avec d’autres à Tour­non en mars pro­chain. Il faut dire que l’école porte le nom d’un homme cé­lèbre dans la val­lée pour être très ac­cès sur la culture. Il a tein­té avec sa femme et d’autres, l’éta­blis­se­ment, le tis­su as­so­cia­tif du vil­lage. Ils sont aus­si à l’ori­gine de la bi­blio­thèque.

Et son his­toire se per­pé­tue en­core. Pêle­mêle, pour cette seule an­née sco­laire 2018/2019, une soixan­taine d’élèves ré­par­tie dans 3 classes vi­vront et s’en­ri­chi­ront de ces pro­jets.

De 2 à 11 ans, ils par­ti­cipent tous à la vie de l’école et sont donc tous im­pli­qués dans le pro­jet mu­sique pour le­quel la no­tion de cou­leurs est en­core pré­sente tout en s’im­pré­gnant en plus d’émo­tions. Le spec­tacle la Re­mueuse qui s’est dé­rou­lé en no­vembre der­nier a per­mis un pe­tit tra­vail de dic­tion en classe. En­fin, pour clore le vo­let culture, les en­fants iront au fes­ti­val du pre­mier film d’Annonay.

Les élèves face à El­sa Tom­ko­wiak, ar­tiste plas­ti­cienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.