Le vote aux as­sem­blées gé­né­rales par In­ter­net pro­gresse, mais len­te­ment

Le Revenu - Hebdo Bourse - - Analyser / Grande Valeur -

C’est le ta­lon d’Achille de la dé­mo­cra­tie ac­tion­na­riale : nombre de so­cié­tés co­tées ont du mal à réunir le quo­rum, c’est-à-dire le taux de par­ti­ci­pa­tion mi­ni­mal re­quis pour ga­ran­tir la va­li­di­té de l’as­sem­blée (AG) L’abs­ten­tion des ac­tion­naires ins­ti­tu­tion­nels comme des par­ti­cu­liers ne fa­ci­lite pas le vote des ré­so­lu­tions, dont cer­taines cri­tiques pour la vie de la so­cié­té (ap­pro­ba­tion des comptes, di­vi­dende, ré­mu­né­ra­tion des di­ri­geants, etc ) Pour­tant la France, exemple unique en Eu­rope, dis­pose de­puis 2012 d’un sys­tème de vote à dis­tance par In­ter­net avant l’AG, Vo­tac­cess, qui fa­ci­lite gran­de­ment ce de­voir de l’ac­tion­naire Cette pla­te­forme élec­tro­nique a été conçue pour tous les ac­tion­naires, au por­teur ou au no­mi­na­tif, ins­ti­tu­tion­nels, in­di­vi­duels, ré­si­dents ou non : «La force de Vo­tac­cess, c’est de pou­voir s’ap­puyer sur tous les ré­seaux de te­neurs de compte qui s’y sont rac­cor­dés et de trans­mettre ain­si les votes de tous les ac­tion­naires au por­teur», fait va­loir Alex Fau­ge­ras, pro­duct ma­na­ger chez Slib, l’opé­ra­teur in­dus­triel de cette pla­te­forme

Vo­tac­cess, ou­til de dé­mo­cra­tie ac­tion­na­riale

L’as­so­cia­tion fran­çaise des pro­fes­sion­nels de la com­mu­ni­ca­tion fi­nan­cière a dé­jà dit le plus grand bien de cet ou­til de vote à dis­tance pré-AG : «Vo­tac­cess, cette pas­se­relle élec­tro­nique qui re­lie tous les ac­teurs de la chaîne de vote quel que soit le te­neur de compte, fa­vo­rise la dé­mo­cra­tie ac­tion­na­riale et, dans le contexte de la nu­mé­ri­sa­tion dans tous les do­maines, l’utilisation en est po­si­tive pour l’image de l’en­tre­prise » Le Re­ve­nu a in­clus ce service nu­mé­rique dans la liste des cri­tères de no­ta­tion de son banc d’es­sai

Bien­tôt, le vote di­rect sur le site de sa banque

Néan­moins, toutes les so­cié­tés du CAC 40 n’offrent pas en­core ce sys­tème mo­derne et sim­pli­fié de vote par cor­res­pon­dance qui pour­tant contri­bue, se­lon cer­tains émet­teurs l’ayant adop­té, à l’aug­men­ta­tion de la par­ti­ci­pa­tion au vote des ac­tion­naires in­di­vi­duels : «Le bas­cu­le­ment du vote à dis­tance vers l’élec­tro­nique pro­gresse in­con­tes­ta­ble­ment et, au­jourd’hui, il re­pré­sente 79% de tous les votes à dis­tance » En 2018, 26 émet­teurs de l’in­dice CAC 40 et 36 émet­teurs du seul SBF 120 ont pro­po­sé l’utilisation de Vo­tac­cess à leurs ac­tion­naires En 2019, cer­taines so­cié­tés co­tées de­vraient pou­voir pro­po­ser à leurs ac­tion­naires la pos­si­bi­li­té de vo­ter à l’as­sem­blée, «en se connec­tant à leur ap­pli­ca­tion de banque en ligne, c’est-à-dire en vo­tant di­rec­te­ment sur le site de leur in­ter­mé­diaire», ex­plique Alex Fau­ge­ras

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.