Du nez pour la crois­sance

La so­cié­té pré­pare des lan­ce­ments ma­jeurs de pro­duits en 2019. Son bi­lan so­lide et ses pers­pec­tives sé­duisent les in­ves­tis­seurs.

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Hu­bert Couë­dic

Ce spé­cia­liste des par­fums com­mer­cia­lise avec suc­cès des fla­cons de marques (Mont­blanc, Lan­vin…). Il a cé­lé­bré cette an­née sa tren­tième an­née de co­ta­tion en Bourse.

Gou­ver­nance Son ac­tua­li­té.

30 ans dé­jà ! Fon­dée en 1982 par Phi­lippe Be­na­cin et Jean Ma­dar, la so­cié­té a cé­lé­bré cette an­née sa tren­tième an­née de co­ta­tion en Bourse en son­nant la clô­ture du Nasdaq le 14 fé­vrier der­nier à New York. Interparfums a en ef­fet dé­bu­té sa fa­bu­leuse his­toire bour­sière en 1988 aux États-Unis au prix de 0,59 dol­lar par ac­tion. Au­jourd’hui, le cours avoi­sine les 60 dol­lars. Sur la pé­riode, le titre au­ra ain­si pro­gres­sé au rythme de 18% par an, di­vi­dendes ré­in­ves­tis, contre 10% pour l’in­dice S&P 500. En France, la fi­liale d’Interparfums Inc., co­tée sur Euronext Pa­ris de­puis 1994, fait aus­si bien que sa mai­son mère en af­fi­chant qua­si­ment la même per­for­mance.

Sa stra­té­gie.

Dans un mar­ché mon­dial éva­lué à 25 mil­liards d’eu­ros, Interparfums a trou­vé sa place dans la chaîne de va­leur entre les grandes marques de luxe et les fa­bri­cants de par­fums. Spé­cia­liste du mar­ke­ting, la so­cié­té com­mer­cia­lise sous li­cence dans une cen­taine de pays des pro­duits de marque conçus et éla­bo­rés à sa de­mande par des in­dus­triels du sec­teur comme Gi­vau­dan par exemple. Ce mo­dèle, peu gour­mand en ca­pi­tal, re­pose en par­tie sur la ca­pa­ci­té des di­ri­geants à construire des par­te­na­riats et re­nou­ve­ler des li­cences avec des mai­sons de luxe pres­ti­gieuses tout en sai­sis­sant les ten- Lan­ce­ment ma­jeur. dances de consom­ma­tion sur les ter­ri­toires de chaque marque du por­te­feuille. Cette an­née, les di­ri­geants visent un chiffre d’af­faires de 432,5 mil­lions d’eu­ros, en crois­sance de 2,5% seule­ment, l’ab­sence de lan­ce­ments im­por­tants pe­sant sur la crois­sance de l’ac­ti­vi­té. En re­vanche, l’exer­cice 2019 connaî­tra plu­sieurs ini­tia­tives im­por­tantes et no­tam­ment le lan­ce­ment de Mont­blanc Ex­plo­rer, troi­sième opus mas­cu­lin de la marque après Le­gend et Em­blem. L’en­jeu est im­por­tant pour Interparfums car Mont­blanc, pre­mière marque de son por­te­feuille, re­pré­sente 25% de son chiffre d’af­faires de­vant Jim­my Choo (21%) et Coach (17%). Ce re­gain d’ac­ti­vi­té, mar­qué aus­si par l’in­tro­duc­tion à l’au­tomne d’une deuxième ligne mas­cu­line chez Jim­my Choo et par une nou­velle dé­cli­nai­son fé­mi­nine chez Lan­vin, se­ra ac­com­pa­gné du ren­for­ce­ment des in­ves­tis­se­ments en mar­ke­ting et pu­bli­ci­té. Pour au­tant, l’ac­cé­lé­ra­tion des in­ves­tis­se­ments et de la crois­sance ne de­vrait pas faire bais­ser le taux de marge d’ex­ploi­ta­tion en des­sous de 13,5%, cor­res­pon­dant au ni­veau moyen des cinq der­niers exer­cices.

Sa va­lo­ri­sa­tion.

Interparfums pro­fite de­puis plu­sieurs an­nées de la crois­sance de la de­mande pour les pro­duits per­son­nels de luxe et en par­ti­cu­lier du seg­ment dy­na­mique des pro­duits de beau­té et des par­fums. Bien gé­rée, la so­cié­té pré­sente un bi­lan équi­li­bré mar­qué par une tré­so­re­rie abon­dante et une dette liée à l’ac­qui­si­tion en 2015 de Ro­chas et dont l’ex­tinc­tion est pré­vue en 2020. À fin 2018, la tré­so­re­rie nette de­vrait at­teindre 185 mil­lions d’eu­ros, se­lon les di­ri­geants. En Bourse, la qua­li­té du bi­lan et le mo­dèle éco­no­mique d’Interparfums n’ont pas échap­pé aux in­ves­tis­seurs alors que le titre manque un peu de li­qui­di­té avec un flot­tant ré­duit à 27% seule­ment. Cette ra­re­té sou­tient la va­lo­ri­sa­tion d’Interparfums, dont la ca­pi­ta­li­sa­tion re­pré­sente dé­jà 34,7 fois l’an­ti­ci­pa­tion de bé­né­fice net à fin 2018 contre une moyenne de 26,2 au cours des cinq der­nières an­nées. Dans le contexte de mar­ché ac­tuel, il vaut mieux at­tendre un re­pli du titre pour ache­ter. Con­ser­vez. [ITP] Pro­fil : dy­na­mique Pro­chain ren­dez-vous : chiffre d’af­faires an­nuel, le 29 jan­vier 2019 Ob­jec­tif : 40 €

Agen­da char­gé en 2019 pour Interparfums qui pré­pare le lan­ce­ment mon­dial de Mont­blanc Ex­plo­rer, troi­sième opus mas­cu­lin de la marque après Le­gend en 2011 et Em­blem en 2013. Éga­le­ment au pro­gramme, l’in­tro­duc­tion d’une deuxième ligne mas­cu­line pour Jim­my Choo et une nou­velle ini­tia­tive fé­mi­nine chez Lan­vin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.