AIR LI­QUIDE

La marge im­pres­sionne

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Oli­vier Dau­zat

Le titre du spé­cia­liste des gaz in­dus­triels a tou­ché un som­met his­to­rique à 138,65 eu­ros le 11 fé­vrier grâce à une pro­fi­ta­bi­li­té ac­crue et un ré­sul­tat net su­pé­rieur à 2,2 mil­liards d’eu­ros en 2019.

Son ac­tua­li­té.

Le titre du spé­cia­liste des gaz in­dus­triels a tou­ché un som­met his­to­rique à 138,65 eu­ros le 11 fé­vrier en séance après la pu­bli­ca­tion des comptes 2019. La crois­sance des ventes à don­nées com­pa­rables du pôle gaz et ser­vices, coeur de mé­tier d’Air Li­quide, a pour­tant frei­né au qua­trième tri­mestre, à 0,9% (3,5% au tri­mestre pré­cé­dent), en rai­son du ra­len­tis­se­ment de cer­tains mar­chés in­dus­triels. Mais grâce à la ro­buste crois­sance du pre­mier se­mestre, le chiffre d’af­faires sur l’en­semble de l’exer­cice s’est ad­ju­gé 4,3%, à 21,9 mil­liards.

Sur­tout, Air Li­quide a dé­voi­lé une marge opé­ra­tion­nelle cou­rante hors éner­gie en hausse de 70 points de base, à 17,1%. His­to­ri­que­ment, la pro­gres­sion se si­tue plu­tôt entre 10 et 20 points de base. Cette pro­fi­ta­bi­li­té ac­crue est le re­flet des hausses de prix, de l’amé­lio­ra­tion du mix pro­duit (prio­ri­té aux ap­pli­ca­tions à plus forte va­leur ajou­tée, crois­sance plus éle­vée du gaz en bou­teilles que du gaz li­quide en in­dus­triel mar­chand…), ain­si que de la ges­tion du por­te­feuille (six ces­sions et vingt-quatre ac­qui­si­tions en 2019) et des me­sures dites d’ef­fi­ca­ci­té. Le ré­sul­tat net s’est ad­ju­gé 6,1%, à 2,24 mil­liards d’eu­ros, et le taux d’en­det­te­ment net sur fonds propres a dé­cru, à 64% fin 2019 contre 69% un an plus tôt.

Notre ana­lyse.

Air Li­quide dé­montre la ro­bus­tesse de son mo­dèle, entre di­ver­si­fi­ca­tion des mar­chés, in­ves­tis­se­ments sou­te­nus et amé­lio­ra­tion de la ren­ta­bi­li­té. Pour le pre­mier tri­mestre de l’exer­cice qui dé­marre, le PDG Be­noît Po­tier s’at­tend à la pour­suite des ten­dances ac­tuelles de mar­ché, avec une crois­sance des sec­teurs liés à la consom­ma­tion, à la tech­no­lo­gie et à la san­té, mais un ra­len­tis­se­ment de l’in­dus­trie. Le co­ro­na­vi­rus est un su­jet de pré­oc­cu­pa­tion pour un groupe qui réa­lise un peu moins de 10% de son chiffre d’af­faires en Chine. Pour l’heure, l’épi­dé­mie a mis à l’ar­rêt son ac­ti­vi­té de bou­teilles dans le pays, mais ses usines dé­diées à la grande in­dus­trie et à l’élec­tro­nique conti­nuent d’être en ac­ti­vi­té. Sous ré­serve de la maî­trise de la si­tua­tion sa­ni­taire et en l’ab­sence de chan­ge­ment éco­no­mique ma­jeur, l’in­dus­triel table pour 2020 sur une nou­velle aug­men­ta­tion de sa marge opé­ra­tion­nelle et de son ré­sul­tat net, à change constant.

Au ni­veau de la va­lo­ri­sa­tion, Air Li­quide se traite 24,9 fois le bé­né­fice net at­ten­du pour l’exer­cice en cours, au lieu d’un mul­tiple de 21 fois en moyenne de­puis une di­zaine d’an­nées. Cette prime ne pa­raît pas ex­ces­sive pour une so­cié­té dont les pro­fits sont au plus-haut. En­fin, Air Li­quide dé­ta­che­ra le 11 mai pro­chain un di­vi­dende de 2,70 eu­ros par ac­tion, en hausse de 12,4% en te­nant compte de l’at­tri­bu­tion d’ac­tions gra­tuites réa­li­sée en oc­tobre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.