La vo­la­ti­li­té lui va bien !

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Lio­nel Gar­nier

La tour­mente ac­tuelle des mar­chés pour­rait mettre fin à une pé­riode dé­fa­vo­rable à l’ar­bi­trage fi­nan­cier. De quoi ra­vi­ver le pro­fil de crois­sance d’une va­leur qui s’est long­temps dis­tin­guée par son ren­de­ment.

Son ac­tua­li­té. Le spé­cia­liste de l’ar­bi­trage fi­nan­cier a dé­ga­gé un ré­sul­tat net de 18,3 mil­lions d’eu­ros sur l’exer­cice 2019, une per­for­mance en re­cul de 6,8% d’une an­née sur l’autre alors que les re­ve­nus se sont éro­dés à un rythme équi­valent pour at­teindre 37 mil­lions (-7,7%).

Mais, en ce dé­but de prin­temps, ra­re­ment les comptes de l’exer­cice écou­lé ont sus­ci­té aussi peu d’at­ten­tion par­mi les in­ves­tis­seurs. Car, même si la so­cié­té fon­dée par Do­mi­nique Ceo­lin af­fiche une ren­ta­bi­li­té des fonds propres en­viable de 12,8% et qu’elle achève son plan trien­nal 2017- 2019 en ayant cu­mu­lé un peu plus de 56 mil­lions de ré­sul­tat net, soit 63% de l’en­ve­loppe vi­sée, l’en­jeu est ailleurs.

Notre ana­lyse. La tour­mente ac­tuelle des mar­chés peut-elle mettre fin à une pé­riode de plu­sieurs an­nées peu fa­vo­rables à l’ar­bi­trage ? La so­cié­té, en tant qu’ap­por­teuse de li­qui­di­té, se nour­rit d’une grande vo­la­ti­li­té, de forts vo­lumes d’échanges et d’une ac­ti­vi­té sou­te­nue (aug­men­ta­tions de ca­pi­tal, fusions et ac­qui­si­tions, nou­velles co­ta­tions). Au­tant de mou­ve­ments anes­thé­siés par l’ère de l’ar­gent pas cher. Or, la pan­dé­mie de co­ro­na­vi­rus pour­rait ré­amor­cer cette dy­na­mique. De quoi ra­vi­ver le pro­fil de crois­sance d’ABC qui, ces der­nières an­nées, a sur­tout fait va­loir son sta­tut de titre de ren­de­ment.

À ce titre, la so­cié­té n’a pas en­core pris de dé­ci­sion con­cer­nant le solde de son di­vi­dende au titre de 2019. De­puis l’an der­nier, elle a adop­té le rythme d’un ver­se­ment tri­mes­triel. Elle a dé­jà ver­sé deux acomptes de 0,10 eu­ro, en oc­tobre et dé­cembre, et s’ap­prête à dé­ta­cher un même mon­tant le 23 avril. Mais il est pro­bable qu’elle ne ré­édi­te­ra pas le cou­pon de 0,43 eu­ro ver­sé au titre de 2018, un mon­tant qui cor­res­pon­dait à 130% du ré­sul­tat. En cas de ré­ten­tion du solde, ABC Ar­bi­trage, qui re­ven­dique 140 mil­lions de fonds propres, si­gni­fie­rait ses am­bi­tions. Un mal à court terme, pour un bien à long terme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.