Rai­son­ner à long terme

Le Revenu - Mensuel Placement - - PATRIMOINE D’UNE FAMILLE -

Deuxième conseil : di­ver­si­fier au maxi­mum leurs pla­ce­ments. C’est la seule re­com­man­da­tion du­rable que l’on puisse don­ner au­jourd’hui dans un environnem­ent où le risque prend plus que ja­mais de mul­tiples formes. En­core faut-il bien l’ap­pli­quer. Et c’est là que le bât blesse.

Les ob­ser­va­teurs avi­sés ont re­mar­qué que les épar­gnants pra­ti­quaient sou­vent une di­ver­si­fi­ca­tion qui est loin d’être op­ti­male.

Quand, comme Sé­bas­tien, on a la chance d’avoir des pa­rents qui pos­sèdent un pe­tit patrimoine et qui le trans­mettent de leur vi­vant à leurs en­fants, il est im­por­tant de rai­son­ner sur plu­sieurs gé­né­ra­tions.

Sa mère étant pro­prié­taire d’une di­zaine d’ap­par­te­ments lo­ca­tifs, nous lui dé­con­seillons de ren­for­cer outre me­sure son patrimoine pierre. Mi­ser sur l’as­su­rance vie semble pré­fé­rable. Telle est la stra­té­gie qu’il choi­sit. dans le cadre de l’abat­te­ment de 31865 eu­ros, que per­met­tait la loi, soit dans le cadre de l’abat­te­ment clas­sique de 159325 eu­ros, je l’ai tou­jours pla­cé sur un contrat vie Tro­phée d’or du Re­ve­nu. » Une bonne stra­té­gie ! À pour­suivre.

Reste à bien ré­par­tir

Sé­bas­tien est ré­ti­cent quant à l’in­ves­tis­se­ment en Bourse « vu ce qui s’est pas­sé ces der­nières an­nées ». Sur­tout, il a été trau­ma­ti­sé par le bi­lan d’un placement de 20000 eu­ros dans un fonds ga­ran­ti, dont la contre­par­tie était as­su­rée, hé­las, par Leh­man Bro­thers. Cette banque amé­ri­caine a dé­po­sé son bi­lan après la crise de 2008. Il a bien cru perdre l’in­té­gra­li­té de son ca­pi­tal, avant que le concep­teur du pro­duit ne lui pro­pose un placement de sub­sti­tu­tion. À ce

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.