La re­né­go­cia­tion du prêt est une so­lu­tion moins coû­teuse

Le Revenu - Mensuel Placement - - IMMOBILIER­ACTUALITÉS EN BREF CHAMBRES DE SERVICE B -

La re­né­go­cia­tion d’un cré­dit avec son ban­quier est plus avan­ta­geuse, car elle n’en­traîne pas tous ces frais. Ce­pen­dant, les éta­blis­se­ments ne sont pas tous prêts à re­voir à la baisse les taux des cré­dits qu’ils ont ac­cor­dés quelques mois au­pa­ra­vant.

Ce chan­ge­ment de taux per­met d’al­lé­ger les men­sua­li­tés fu­tures, ou de di­mi­nuer la du­rée du rem­bour­se­ment. Ces mo­di­fi­ca­tions ne sont in­té­res­santes qu’au cours des pre­mières an­nées de rem­bour­se­ment du cré­dit, lors­qu’il reste des in­té­rêts à payer. Si l’on ap­proche de la pé­riode de rem­bour­se­ment du ca­pi­tal, le ra­chat ou la re­né­go­cia­tion ont moins d’in­té­rêt.

L’éco­no­mie se­ra réelle et to­tale si, au mo­ment du ra­chat ou de la re­né­go­cia­tion, on pense aus­si à re­voir les condi­tions d’as­su­rance du prêt. Grâce à la dé­lé­ga­tion d’as­su­rance, il est dé­sor­mais plus fa­cile de sous­crire un contrat autre que ce­lui de votre éta­blis­se­ment ban­caire, ce qui peut vous faire ga­gner quelques eu­ros sup­plé­men­taires, à condi­tion bien sûr que les ga­ran­ties pro­po­sées soient iden­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.