Le po­ten­tiel de gains est fonc­tion de la conjonc­ture bour­sière. Le “dy­na­misme” par­fois évo­qué est dé­pen­dant d’aléas.

Le Revenu - Mensuel Placement - - DROIT & FISCALITÉ ENQUÊTE - H. R.

Les fonds dy­na­miques per­mettent de di­ver­si­fier votre épargne pour pro­fi­ter du po­ten­tiel de la Bourse à long terme. Ces fonds s’adressent donc à des épar­gnants qui ac­ceptent de prendre un cer­tain ni­veau de risques.

Un fonds dy­na­mique est ma­jo­ri­tai­re­ment pla­cé en ac­tions (au moins 70%), le reste dans des pla­ce­ments moins ris­qués (mo­né­taires ou obli­ga­taires). At­ten­tion à la ter­mi­no­lo­gie em­ployée: cer­tains fonds ap­pe­lés « crois­sance », « to­niques » ou « of­fen­sifs » peuvent être consi­dé­rés comme dy­na­miques. Pour évi­ter les dé­cep­tions, li­sez la do­cu­men­ta­tion tech­nique vi­sée par l’Au­to­ri­té des mar­chés fi­nan­ciers (AMF) dis­po­nible au­près de votre in­ter­mé­diaire. Veillez aux frais de ges­tion et autres frais de mou­ve­ment. Ces commission­s (en­vi­ron 2%) s’ajoutent aux frais de ges­tion de l’as­su­reur (au­tour de 1%) si vous sous­cri­vez au sein d’un contrat vie.

La fis­ca­li­té dé­pend du sup­port

Se­lon le cadre choi­si (as­su­rance vie, PEA, comp­te­titres), la fis­ca­li­té dif­fé­re­ra. Dans une as­su­rance vie ou un contrat de ca­pi­ta­li­sa­tion et en op­tant pour le pré­lè­ve­ment for­fai­taire, les taxes at­teignent 50,5% des gains en cas de re­trait avant quatre ans, 30,5% entre quatre et huit ans, et 23% au-de­là. Dans un compte-titres, c’est la fis­ca­li­té des va­leurs mo­bi­lières qui s’ap­plique. En­fin, dans un PEA, vous ne paie­rez, après cinq ans, que les pré­lè­ve­ments so­ciaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.