Des ré­sul­tats sa­tis­fai­sants

Le Revenu - Mensuel Placement - - BOURSE - STA­NIS­LAS FEUILLE­BOIS

Les ré­sul­tats pu­bliés au troi­sième tri­mestre par la plu­part des en­tre­prises de la sé­lec­tion ont été de bonne fac­ture. Mais les mar­chés fi­nan­ciers sont res­tés fo­ca­li­sés sur la pro­blé­ma­tique du mur budgétaire aux ÉtatsU­nis. En Eu­rope, la com­mis­sion eu­ro­péenne a re­vu à la baisse les pré­vi­sions de crois­sance avec un PIB en zone eu­ro en baisse de 0,4 % en 2012 et une lé­gère crois­sance de 0,1 % pour 2013.

Ac­tions fran­çaises

Bic (+ 5 % en un mois) a en­re­gis­tré une pro­gres­sion de son ré­sul­tat net de 16 % sur les neuf pre­miers mois de l’an­née, à 213 mil­lions d’eu­ros. Sur la pé­riode, les ventes s’ins­crivent en hausse de 4 %, à 1,4 mil­liard d’eu­ros. Bonne nou­velle : la marge opé­ra­tion­nelle de­vrait res­ter au ni­veau éle­vé de 19,9 % en 2012. Cette sta­bi­li­té va­lide le sta­tut dé­fen­sif de Bic dans le contexte ac­tuel. L’ac­tion a dé­jà ga­gné 40 % de­puis le dé­but de l’an­née. Le rap­port entre le cours et le ré­sul­tat net par ac­tion es­ti­mé res­sort à 16,2 pour 2012. Le po­ten­tiel de hausse pa­raît dé­sor­mais plus li­mi­té à court terme.

L’ave­nir de Sa­no­fi (+3,9 % en un mois) semble dé­ga­gé. In­té­gra­tion de Gen­zyme, im­plan­ta­tion dans les pays émer­gents, gains de part de mar­ché. Le groupe pro­gresse sur tous les fronts. Reste à sa­voir si la va­leur a en­core du po­ten­tiel. En se dé­ve­lop­pant hors du mé­di­ca­ment de pres­crip­tion, le groupe li­mite les risques. Sa crois­sance fu­ture se­ra plus ré­gu­lière et donc mieux va­lo­ri­sée. Conservez un titre qui a dé­jà pro­gres­sé de 48 % de­puis son en­trée dans la sé­lec­tion en sep­tembre 2011.

Le mar­ché avait bien an­ti­ci­pé le ra­len­tis­se­ment de la crois­sance de Ch­ris­tian Dior (+8,8 % en un mois): les ventes du troi­sième tri­mestre de LVMH (son prin­ci­pal ac­tif) ont aug­men­té de 6 %, après 12 % au pre­mier et 10 % au deuxième tri­mestre. Les di­ri­geants res­tent confiants. Le cour­tier Od­do, de­meure à l’achat car « les nou­velles pour­raient être meilleures sur les pro­chaines se­maines et per­mettre au titre de bien se te­nir ». L’achat de la va­leur est en­core pos­sible.

To­tal ver­se­ra un acompte sur di­vi­dende, en hausse de 3,5 % à 0,59 eu­ro par ac­tion, dé­ta­ché le 17 dé­cembre pro­chain et mis en paie­ment le 20 dé­cembre. Ache­tez pour le ren­de­ment.

Le ra­len­tis­se­ment de l’ac­ti­vi­té ob­ser­vé par Ac­cor en Eu­rope du Sud et par­tiel­le­ment en France se pour­suit. Mais les marges ré­sis­te­ront en 2012 en rai­son prin­ci­pa­le­ment de la bonne te­nue des prix. L’an­nonce de ra­chats d’ac­tions et/ou d’un ver­se­ment d’un di­vi­dende ex­cep­tion­nel pour­rait sou­te­nir le titre.

Ac­tions eu­ro­péennes

L’ac­tion Sie­mens a re­pris 3,3% en un mois. Le conglo­mé­rat in­dus­triel al­le­mand veut éco­no­mi­ser 6 mil­liards d’eu­ros d’ici la fin 2014. Au cours du qua­trième tri­mestre de son exer­cice fis­cal (juillet à sep­tembre), le groupe a vu son bé­né­fice net di­mi­nuer de 2% à 1,48 mil­liard d’eu­ros.

Ac­tions in­ter­na­tio­nales

Apple (– 15 % en un mois) a pu­blié des ré­sul­tats tri­mes­triels mi­ti­gés. Les parts de mar­ché de l’Ipad re­culent face aux ta­blettes sous An­droid. Nous res­tons néan­moins à conser­ver sur ce titre qui a ga­gné 32 % de­puis le dé­but de l’an­née.

Ma­tières pre­mières

Le cours de l’or en dollar a cé­dé 2,1 %, mais il a ga­gné 10% de­puis le dé­but de l’an­née. En un mois, le cer­ti­fi­cat SG Quan­to Gold a per­du 3,7 %.

Obli­ga­tions et tra­ckers obli­ga­taires

L’obli­ga­tion convertibl­e Axa 3,75 % 2017 a ga­gné 0,79 % en un mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.