Fran­çois Bal, 66 ans, re­trai­té, pro­prié­taire bailleur et bé­né­vole à l’as­so­cia­tion SNL.

Le Revenu - Mensuel Placement - - IMMOBILIER ENQUÊTE -

Il y a quelques an­nées, j’ai ache­té un deux pièces à ré­no­ver à Pa­ris. J’avais l’idée que mes en­fants en­core jeunes en dis­po­se­raient plus tard. Une voi­sine m’a par­lé du bail à ré­ha­bi­li­ta­tion et de l’as­so­cia­tion SNL (So­li­da­ri­tés nou­velles pour le lo­ge­ment). Comme je suis dé­jà pro­prié­taire bailleur et que je per­çois des loyers, l’idée que cet ap­par­te­ment soit utile so­cia­le­ment m’a plu. Pen­dant quinze ans, je ne connais plus ce bien : ni charges, ni taxe fon­cière, ni ISF. Je ne touche rien, mais je le re­trou­ve­rai to­ta­le­ment ré­no­vé. Pour un autre bien, j’ai si­gné aus­si avec SNL un “aban­don to­tal de loyers”. En contre­par­tie je ré­cu­père 66 % des loyers “don­nés” en ré­duc­tion d’im­pôt. SNL le loue dans le cadre du lo­ge­ment très so­cial. Mon pa­tri­moine est ain­si bien uti­li­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.