Mé­tho­do­lo­gie : nos 26 cri­tères

Voi­ci 26 cri­tères d’exa­men uti­li­sés par Le Re­ve­nu pour ana­ly­ser les contrats vie. Nous étu­dions à la fois les condi­tions tech­niques et les per­for­mances fi­nan­cières des contrats. Ce tra­vail mi­nu­tieux contri­bue à la res­pec­ta­bi­li­té de nos sé­lec­tions de­puis d

Le Revenu - Mensuel Placement - - GUIDE ASSURANCE VIE 2013 -

1 Les per­for­mances fi­nan­cières réa­li­sées par l’équipe de ges­tion de l’as­su­reur ont-elles été meilleures que ses concur­rents ? Nous exa­mi­nons les ré­sul­tats par rap­port à l’évo­lu­tion des mar­chés fi­nan­ciers (toutes va­leurs mo­bi­lières fran­çaises et étran­gères).

2 Les ren­ta­bi­li­tés sur trois, cinq, dix ans sont es­sen­tielles pour un pla­ce­ment à long terme (mais elle dé­pend aus­si du choix per­son­nel de ré­par­ti­tion de l’épar­gnant).

3 Les chan­ge­ments dans l’équipe de ges­tion sont sui­vis. Par exemple, l’ar­ri­vée d’un ges­tion­naire ré­pu­té est une in­for­ma­tion clé. Un chan­ge­ment aus­si ! La ré­dac­tion du Re­ve­nu est at­ten­tive aux ru­meurs et les vé­ri­fie !

4 La po­li­tique de ges­tion et le ni­veau de risque pris par les gé­rants sont étu­diés conjoin­te­ment avec les ré­sul­tats pour s’as­su­rer qu’une per­for­mance sen­sible ne ré­sulte pas d’une spé­cu­la­tion aven­tu­reuse.

5 Le type et la di­ver­si­té des fonds pro­po­sés au sein d’une as­su­rance vie mul­ti­sup­port per­mettent d’ap­pré­cier la per­ti­nence de la sé­lec­tion pour l’épar­gnant.

6 La gamme de fonds doit être co­hé­rente par rap­port à la clien­tèle vi­sée.

7 L’exis­tence de pro­fils de ges­tion an­non­cés clai­re­ment s’im­pose pour les épar­gnants qui veulent dé­lé­guer la ges­tion de leur ar­gent.

8 L’in­di­ca­teur de ces pro­fils doit pré­ci­ser le ni­veau de risque pour chaque op­tion.

9 Le vo­lume de l’épargne gé­rée est un in­di­ca­teur de l’évo­lu­tion et de la pé­ren­ni­té d’un as­su­reur.

10 La so­li­di­té fi­nan­cière de la com­pa­gnie est dé­ter­mi­nante. Chaque an­née, nous pas­sons en re­vue le ra­tio de sol­va­bi­li­té, le ni­veau des fonds propres, le mon­tant des plus-va­lues la­tentes, l’évo­lu­tion des no­ta­tions fi­nan­cières.

11 La fia­bi­li­té des ré­seaux qui com­mer­cia­li­se­ront les contrats. Les re­marques des lec­teurs sont en­re­gis­trées.

12 Les condi­tions gé­né­rales doivent être claires, pré­cises et conformes aux obli­ga­tions lé­gales.

13 La do­cu­men­ta­tion re­mise doit être com­plète et n’in­duire en er­reur ni sur les op­tions du contrat, ni sur les per­for­mances at­ten­dues.

14 Les frais sur ver­se­ments an­non­cés ou né­go­ciés ne doivent pas rai­son­na­ble­ment dé­pas­ser 3 %.

15 La pos­si­bi­li­té de né­go­cier des frais, en fonc­tion des conseils et des ca­pi­taux en jeu, entre en compte.

16 Tous les frais et leur mode de pré­lè­ve­ment doivent ap­pa­raître clai­re­ment. Nous éli­mi­nons les contrats à frais pré­comp­tés, en­core nom­breux. Au­cun ne peut être ré­com­pen­sé par nos Tro­phées.

17 Les frais de ges­tion pré­le­vés tous les ans sur l’en­cours pèsent bien plus lourd que ceux sur les ver­se­ments. Nous pri­vi­lé­gions les contrats qui les li­mitent à 0,6 % en­vi­ron pour un contrat en eu­ros et à 0,8 % pour un mul­ti­sup­port.

18 dans Les les frais fonds de de ges­tion nom­breux in­di­rects, mul­ti­sup­ports. no­tam­ment pré­le­vés

19 même Les avant re­traits le dé­lai doivent fis­cal être de libres huit ans. et sans pé­na­li­tés,

20 sur son La pos­si­bi­li­té épargne. de de­man­der une avance

21 Les condi­tions et les frais d’ar­bi­trage, pour trans­fé­rer

son épargne d’un fonds à un autre.

22 L’exis­tence d’un fonds en eu­ros de qua­li­té dans un mul­ti­sup­port.

23 La ra­pi­di­té d’ar­bi­trage pour ef­fec­tuer un trans­fert du fonds en eu­ros vers des fonds bour­siers.

24 Les li­mi­ta­tions et les len­teurs d’ar­bi­trage sur des fonds bour­siers nuisent à la pro­tec­tion de l’épargne en cas de re­vi­re­ment de la conjonc­ture.

25 Une ga­ran­tie dé­cès plan­cher, qui res­ti­tue, au mo­ment du dé­cès, au moins le ca­pi­tal in­ves­ti, ou une ga­ran­tie ma­jo­rée consti­tue une sé­cu­ri­té (sous ré­serve du coût).

26 Les condi­tions et taux de rente via­gère sont im­por­tants face au risque de dé­pen­dance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.