PERS­PEC­TIVES

Le Revenu - Mensuel Placement - - ÉDITO - Pour vos re­marques et sug­ges­tions, conti­nuez de m’écrire par cour­rier ou par e-mail: rmon­[email protected] le­re­ve­nu.com

O ù vont vrai­ment la France et le monde ? Je per­çois ces der­niers temps l’aveu col­lec­tif d’une grande per­plexi­té face à l’ave­nir et aux évo­lu­tions au­jourd’hui dé­sta­bi­li­santes. Les ex­perts ré­pu­tés avec qui je dia­logue de­puis des dé­cen­nies, en France comme à tra­vers le monde, res­tent ma­jo­ri­tai­re­ment po­si­tifs. Mais ils parlent au­tre­ment.

Les re­gards des pro­fes­sion­nels, comme ceux des di­ri­geants des grands pays, sont tour­nés vers l’en­det­te­ment des États et des banques. Mais ils font face aus­si à la ver­sa­ti­li­té de tous les mar­chés d’ac­tions, aux pe­san­teurs fi­nan­cières et éco­no­miques, source de chô­mage. Sa­voir an­ti­ci­per est une dif­fi­cul­té. Le ba­ro­mètre le plus sui­vi est ce­lui de l’évo­lu­tion des taux d’in­té­rêt. La va­ria­tion de l’in­fla­tion et de la crois­sance est aus­si at­ten­ti­ve­ment ob­ser­vée.

Les par­ti­cu­liers ont la même pré­oc­cu­pa­tion avec nombre de leurs pla­ce­ments. C’est no­tam­ment le cas face à la

La France était en 1910 la pre­mière Bourse et puis­sance fi­nan­cière avec un franc or par­tout convoi­té.

Les ex­perts ont la même per­cep­tion que les par­ti­cu­liers. Ils s’in­quiètent du ren­de­ment des em­prunts d’État. Sous l’im­pul­sion des ins­ti­tu­tions et des di­ri­geants des grands pays, des taux sont des­cen­dus en des­sous de 2% en cinq ans. Ain­si, un billet de tré­so­re­rie à six mois rap­por­tait en 2007 au­tour de 4 600 eu­ros par an pour 100 000 eu­ros in­ves­tis. Au­jourd’hui, le ren­de­ment est est in­fé­rieur à 460 eu­ros ! Dé­sor­mais, aux États-Unis, en Grande-Bre­tagne, comme en Al­le­magne et au Ja­pon, des obli­ga­tions d’État sont émises à des taux in­fé­rieurs à 2%. Bien des ges­tion­naires vont donc se ré­fu­gier sur des in­ves­tis­se­ments plus ré­mu­né­ra­teurs mais à hauts risques. Et cha­cun se de­mande en même temps comment il fe­ra face de­main à une hausse in­évi­table des taux à terme, hausse pé­na­li­sante pour le cours des em­prunts. baisse des li­vrets, des fonds en eu­ros et des Si­cav mo­né­taires. Un risque de non-rem­bour­se­ment est-il pos­sible ?

Que s’est-il pro­duit dans le pas­sé ? La ré­ponse à cette ques­tion clef va vous va­loir du suc­cès dans votre en­tou­rage. En ef­fet, quel est le pays qui n’a ja­mais fait faillite ? Beau­coup de vos in­ter­lo­cu­teurs vont se tour­ner vers les na­tions les plus so­lides au­jourd’hui comme l’Al­le­magne. Eh bien non ! Les seules qui, sans dé­faillance, ont tou­jours rem­bour­sé leurs em­prunts, sont, de­puis tou­jours, l’Ita­lie et de­puis 1812, la France. Les deux ont mon­tré en­core leur ré­sis­tance en fai­sant face ces der­niers mois à une si­tua­tion dif­fi­cile. Ce qui conduit à ré­flé­chir. Certes, la Rus­sie, l’Al­le­magne, la Suisse, la Grande-Bre­tagne ou les États-Unis ont connu di­vers in­ci­dents. Mais, chaque fois, ils se sont re­le­vés. Ain­si, la France, moins de cent ans après la faillite de 1812, de­vien­dra en 1910, après qua­rante ans sans in­fla­tion, la pre­mière Bourse et puis­sance fi­nan­cière du monde avec un franc or re­cher­ché par­tout. On peut un jour en­core y croire. D’au­tant que tout va plus vite qu’au­tre­fois.

N’ou­bliez pas les cri­tères clas­siques. Bien des va­leurs sûres ne sont pas à né­gli­ger face aux bou­le­ver­se­ments de notre monde. Je veux par­ler du bon sens, de la fa­mille, de l’édu­ca­tion po­si­tive des en­fants, du lo­ge­ment pour tous, de la sé­cu­ri­té, de la san­té, de la trans­pa­rence sous toutes ses formes avec, bien sûr, le res­pect de la vie pri­vée. On pour­rait pour­suivre.

Mais ne ja­mais ou­blier que, sans la confiance, rien n’évo­lue fa­vo­ra­ble­ment. C’est une va­leur à tou­jours re­cons­truire par un large consen­sus.

Au mo­ment où Le Re­ve­nu, fon­dé en mai 1968, fête 45 ans de suc­cès, mer­ci de votre sou­tien dans cette pé­riode dif­fi­cile pour tous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.