UN COCK­TAIL D’AVAN­TAGES FIS­CAUX

Le Revenu - Mensuel Placement - - SPÉCIAL IMMOBILIER -

Du fait de cet in­ves­tis­se­ment, vous re­le­vez du sta­tut do­ré de loueur en meu­blé per­met­tant no­tam­ment d’amor­tir la to­ta­li­té du bien (3,3 % du prix pen­dant trente ans) et du mo­bi­lier (20 % pen­dant cinq ans). Vous pour­rez dé­duire des loyers taxables les in­té­rêts d’em­prunt, les charges, les tra­vaux ou la taxe fon­cière. Si le mon­tant de vos re­cettes lo­ca­tives est in­fé­rieur à 23000 eu­ros, vous pour­rez bé­né­fi­cier d’un abat­te­ment for­fai­taire de 50 % sur vos re­ve­nus lo­ca­tifs. Si vous êtes ins­crit au re­gistre du com­merce comme loueur en meu­blé, que vos re­cettes dé­passent 23000 eu­ros et re­pré­sentent plus de 50 % de vos re­ve­nus, vous se­rez consi­dé­ré comme loueur en meu­blé pro­fes­sion­nel et bé­né­fi­cie­rez en outre d’une exo­né­ra­tion d’ISF sur vos biens meu­blés (sous condi­tions).

Vous êtes peu im­po­sé et pré­voyez une re­vente ra­pide? Pré­fé­rez alors le dis­po­si­tif Cen­si-Bou­vard. Re­con­duit jus­qu’au 31 dé­cembre 2016, il per­met de pro­fi­ter non pas du sys­tème d’amor­tis­se­ment mais d’une ré­duc­tion d’im­pôt sur neuf ans de 11 % du prix d’achat (dans la li­mite de 300000 eu­ros), soit 3666 eu­ros d’éco­no­mies d’im­pôt par an.

Dans tous les cas, sa­chez que vous pour­rez ré­cu­pé­rer la TVA dé­bour­sée sur le prix de re­vient (20 %). Le Tré­sor pu­blic vous adres­se­ra un chèque dans les trois à six mois sui­vant votre ac­qui­si­tion. Mais vous de­vrez rem­bour­ser la TVA au pro­ra­ta des an­nées res­tant à cou­rir si vous re­ven­dez le lo­ge­ment avant vingt ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.