+ 5,13 %

Le Revenu - Mensuel Placement - - BOURSE -

Plu­sieurs rai­sons per­mettent de res­ter confiant en ce dé­but d’an­née 2014. Les éco­no­mistes an­noncent une crois­sance mon­diale en ac­cé­lé­ra­tion et les banques cen­trales pro­mettent de res­ter ac­com­mo­dantes. Aux États-Unis, la Ré­serve fé­dé­rale (Fed) pré­voit de ne ré­duire que très pro­gres­si­ve­ment ses in­jec­tions de li­qui­di­tés dans l’éco­no­mie, tout en main­te­nant ses taux di­rec­teurs à un bas ni­veau. Les Bourses apprécient d’au­tant plus cette si­tua­tion que les prin­ci­paux in­di­ca­teurs éco­no­miques sont re­ve­nus du­ra­ble­ment dans le vert. Le re­tour per­sis­tant de la crois­sance s’ac­com­pagne en ef­fet d’une dé­crue du chô­mage ou­treAt­lan­tique, pas­sé en des­sous du seuil fa­ti­dique de 7 % de la po­pu­la­tion ac­tive. La bonne san­té de l’Oncle Sam au­ra à terme des ef­fets mé­ca­niques in­évi­tables sur les éco­no­mies du reste du monde. Certes, par­mi les zones d’ombre, les pays émer­gents res­tent sou­mis à des risques sur la crois­sance lo­cale et l’évo­lu­tion des taux de change. Et la zone eu­ro est en­core con­va­les­cente en dé­pit du re­tour an­non­cé de la bonne forme de l’Al­le­magne, du Royaume-Uni et des pays d’Eu­rope du Nord. Dans ce contexte, l’in­dice CAC 40 des va­leurs fran­çaises, qui avait ter­mi­né l’an­née 2013 en hausse de 18 %, après une pro- gres­sion de 15,2 % en 2012, af­fi­chait un très lé­ger gain de 0,5 % à la mi-jan­vier de­puis le dé­but de l’an­née. L’in­dice Eu­roS­toxx 50 pro­gres­sait, lui, de 1,1 % sur la même pé­riode.

Ac­tions fran­çaises

Les gé­rants de la sé­lec­tion de fonds in­ves­tis en ac­tions fran­çaises ont pro­fi­té de ce contexte fa­vo­rable pour confor­ter leurs gains. MAM En­tre­prises Fa­mi­liales, le fonds de Mees­chaert AM, a ain­si ga­gné 5,4 % en quatre se­maines. Même ré­sul­tat men­suel pour Mo­ne­ta Mul­ti­caps de Mo­ne­ta AM, qui gagne plus de 29 % sur un an.

Le fonds Am­plé­gest Mul­ti­caps, lui, a chan­gé de gé­rant. Après le dé­part de Fa­brice Re­vol de la so­cié­té Am­plé­gest fin 2013, Gé­rard Mou­lin re­prend les rênes de la ges­tion du fonds. Dans sa pré­cé­dente mai­son, De­lu­bac AM, Gé­rard Mou­lin a dé­ve­lop­pé un pro­ces­sus d’in­ves­tis­se­ment fon­dé sur l’ap­pré­cia­tion de la ca­pa­ci­té des so­cié­tés co­tées à aug­men­ter leurs prix (pri­cing po­wer) et donc leurs marges. Tout en main­te­nant le fonds dans la sé­lec­tion, compte te­nu de l’his­to­rique de per­for­mance de Gé­rard Mou­lin (+45 % sur trois ans pour le fonds De­lu­bac Pri­cing Po­wer), nous pla­çons Am­plé­gest Mul­ti­caps sous sur­veillance. Nous ob­ser­ve­rons comment évo­lue le pro­ces­sus de ges­tion du fonds d’Am­plé­gest dans les pro­chaines se­maines. Il de­vrait cer­tai­ne­ment s’ins­pi­rer de l’ap­proche pri­cing po­wer. Par­mi les va­leurs de notre sé­lec­tion, deux por­te­feuilles eu­ro­péens, Mé­tro­pole Sé­lec­tion A et R Convic­tion Eu­ro C, ont par­ti­cu­liè­re­ment re­bon­di en quatre se­maines, en ga­gnant

Ac­tions eu­ro­péennes

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.