Do­ter ses neveux et nièces

Le Revenu - Mensuel Placement - - DES LECTEURS -

TRANS­MIS­SION Je n’ai ni en­fant ni conjoint et vou­drais don­ner un peu d’ar­gent à mes neveux et nièces. Comment pro­cé­der?

QUES­TION PO­SÉE SUR LEREVENU.COM Étu­diez les trois op­tions sui­vantes. 1) L’as­su­rance vie. Vous conservez votre ca­pi­tal tout en fai­sant bé­né­fi­cier vos neveux et nièces d’une fis­ca­li­té al­lé­gée à votre dé­cès. Au pire, ils paie­ront 31,25 % de droits de suc­ces­sion, bien moins dans neuf cas sur dix. 2) Les do­na­tions. Si votre pa­tri­moine se compte en mil­lions, vous pou­vez don­ner 1000 ou 2000 eu­ros à chaque ne­veu et nièce à Noël et aux an­ni­ver­saires, et com­plé­ter ces « pré­sents d’usage » par des « dons ma­nuels ». Im­por­tant: la loi au­to­rise le do­na­teur à payer les droits dus par le do­na­taire. Pour un don de 100000 eu­ros, le taux de pré­lè­ve­ment passe ain­si de 55 à 35 %. 3) L’achat en com­mun d’un bien im­mo­bi­lier à ré­no­ver. L’oncle achète l’usu­fruit, le ne­veu la nue-pro­prié­té. Avan­tage: l’usu­frui­tier peut en­ga­ger d’im­por­tants tra­vaux. À son dé­cès, le ne­veu hé­ri­te­ra d’un bien de plus grande va­leur sans payer un eu­ro de droit. At­ten­tion, ce mon­tage né­ces­site des pré­cau­tions pour évi­ter toute re­qua­li­fi­ca­tion en do­na­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.