Se dé­faire d’ac­tions au no­mi­na­tif pur

Le Revenu - Mensuel Placement - - DES LECTEURS -

Je dé­tiens des ac­tions Air Li­quide au no­mi­na­tif pur. Avec la hausse de la fis­ca­li­té, que dois-je faire ?

QUES­TION PO­SÉE SUR LEREVENU.COM

Lorsque vous choi­sis­sez le no­mi­na­tif pur, la fis­ca­li­té du compte-titres s’ap­plique. Or cette der­nière a été for­te­ment alour­die, tant sur les di­vi­dendes que sur les plus-va­lues.

La so­lu­tion consiste à gé­rer vos ac­tions au no­mi­na­tif ad­mi­nis­tré dans le cadre d’un plan d’épargne en ac­tions (PEA). Comme il est im­pos­sible de trans­fé­rer des titres dans un plan d’épargne en ac­tions, vous de­vrez d’abord vendre vos titres Air Li­quide avant de pro­cé­der à leur ra­chat.

Tou­te­fois, avant d’ar­bi­trer en fa­veur du PEA, ef­fec­tuez une ana­lyse fis­cale, ligne par ligne, afin d’es­ti­mer l’im­pôt sur la plus-va­lue et les stra­té­gies à suivre pour le ré­duire (com­pen­sa­tion avec des moins-va­lues, etc.).

Si vous des­ti­nez vos titres à vos en­fants, il peut être ju­di­cieux de jouer le sta­tu quo. En cas de dé­cès, ils en hé­ri­te­ront sans payer ni im­pôt ni pré­lè­ve­ments so­ciaux sur la plus-va­lue réa­li­sée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.