Les in­cer­ti­tudes re­viennent

Le Revenu - Mensuel Placement - - PORTEFEUIL­LE RECOMMANDÉ PAR LE REVENU - LAURENT SAILLARD

Sur les mar­chés, les risques n’ont pas man­qué au cours de la pé­riode es­ti­vale. « Aux in­cer­ti­tudes géo­po­li­tiques s’ajoutent des dé­cep­tions sur les ré­sul­tats des en­tre­prises, la ré­vi­sion à la baisse des pro­jec­tions de crois­sance dans la zone eu­ro ou dans cer­tains pays émer­gents », in­dique Ch­ris­tian Pa­ri­sot, di­rec­teur de la re­cherche chez Au­rel BGC. Les in­ves­tis­seurs re­doutent aussi une évo­lu­tion plus ra­pide que pré­vu de la politique mo­né­taire de la banque cen­trale amé­ri­caine (Fed). Des signes trop po­si­tifs sur la crois­sance outre-At­lan­tique condui­raient à une re­mon­tée des taux di­rec­teurs avant le mi­lieu de l’an­née 2015, ce qui pour­rait faire tousser les mar­chés. En ma­tière de crois­sance, « les États-Unis et l’Eu­rope ne sont pas à éga­li­té », rap­pelle d’ailleurs Ch­ris­tian Pa­ri­sot. Ain­si dans la zone eu­ro, les pré­vi­sions sont moins ré­jouis­santes. Les pays eu­ro­péens ne dis­posent pas d’une de­mande in­té­rieure forte. Et le cli­vage entre les pays d’Eu­rope du Nord et ceux du Sud reste pro­fond. En dé­pit de ces in­cer­ti­tudes, les in­dices ac­tions amé­ri­caines ont réa­li­sé une belle pre­mière par­tie d’an­née. Ex­cep­té un pas­sage à vide la deuxième quin­zaine de jan­vier, le Dow Jones va de re­cord en re­cord en 2014 et af­fiche un gain de 85 % sur cinq ans. À titre de com­pa­rai­son, sur la même pé­riode, l’in­dice Eu­roS­toxx 50 des prin­ci­pales va­leurs eu­ro­péennes pro­gresse de 23 %.

Ac­tions fran­çaises

Le re­gain d’in­té­rêt des in­ves­tis­seurs en 2014 pour les ac­tions du Vieux Con­tinent a pro­fi­té aux va­leurs fran­çaises. Mal­gré les tur­bu­lences ponc­tuelles, le fonds Mo­ne­ta Mul­tiCaps gagne plus de 100 % sur cinq ans. Un ré­sul­tat presque at­teint par UniHoche C de Pa­la­tine AM, qui pro­gresse de 90 % sur la même pé­riode.

Ac­tions eu­ro­péennes

Les por­te­feuilles eu­ro­péens ont eux aussi ti­ré pro­fit de cette ten­dance. Les gé­rants de la sé­lec­tion af­fichent ain­si des scores en­cou­ra­geants sur longue pé­riode. Nous pre­nons nos plus-va­lues sur le fonds Échi­quier Ma­jor, qui sort de la sé­lec­tion. Dans l’en­vi­ron­ne­ment ac­tuel, le fonds de la Fi­nan­cière de l’Échi­quier a plus de mal à res­ter dans le haut du pal­ma­rès.

Il est rem­pla­cé par Sex­tant PEA, le vais­seau phare d’Ami­ral Ges­tion, pre­mier fonds lan­cé en 2002 par la so­cié­té de ges­tion in­dé­pen­dante. Le fonds gagne 160 % sur dix ans, une per­for­mance réa­li­sée sur­tout au cours des cinq der­nières an­nées (+125 %). L’équipe de ges­tion a ma­té­ria­li­sé des plus-va­lues si­gni­fi­ca­tives en cé­dant les lignes d’ac­tions Plas­ti­va­loire, Lec­tra et Ter­reïs. Les équi­pe­men­tiers au­to­mo­biles en por­te­feuille, comme Le Bé­lier, MGI Cou­tier, ont bien contri­bué à la per­for­mance du fonds dans la pre­mière par­tie de l’an­née. La po­si­tion Mon­tu­pet a été cé­dée. MGI Cou­tier reste peu connu des in­ves­tis­seurs en dé­pit de bons ré­sul­tats et de di­vers re­lais de crois­sance, comme le dé­ve­lop­pe­ment de so­lu­tions an­ti­pol­lu­tion sur le die­sel et le ra­chat de l’équi­pe­men­tier sué­dois Au­to­tube, spé­cia­liste des pièces en mé­tal de transfert de fluides.

Ac­tions in­ter­na­tio­nales

Avec la bonne te­nue des mar­chés amé­ri­cains, le fonds Ame­ri­ca de Fi­de­li­ty tire son épingle du jeu et gagne 125% sur cinq ans. Sans in­ci­dence dé­fa­vo­rable sur la mé­thode de ges­tion, le fonds a chan­gé de gé­rant en juin der­nier, et c’est dé­sor­mais An­gel Agu­do qui pré­side aux des­ti­nées de ce sup­port.

Ma­tières pre­mières

Les cours de l’or noir sont sen­sibles aux ten­sions géo­po­li­tiques en tout genre, et l’ac­tua­li­té ré­cente en a four­ni, de l’Ukraine à la bande de Ga­za, en pas­sant par l’in­sta­bi­li­té de cer­tains ter­ri­toires de pro­duc­tion en Afrique, si­tués à proxi­mi­té de zones de conflits. Mais les in­ves­tis­seurs n’ont pas fait mon­ter les cours. Au contraire, le cours du ba­ril de Brent est re­tom­bé sous le seuil des 100 dol­lars. Sou­mises à la ten­dance do­mi­nante dans les séances bais­sières, les va­leurs pé­tro­lières font preuve d’une re­la­tive sta­bi­li­té en Bourse, qui re­pose sur un bon par­cours dans la pre­mière par­tie de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.