Mar­ché de l’art BILAN 2014

Le Revenu - Mensuel Placement - - ART ACTUALITÉS -

Si­la France n’est plus aus­si bien pla­cée dans le clas­se­ment mon­dial des ventes aux en­chères, elle de­meure tout de même in­con­tour­nable pour nombre d’ama­teurs. Le mar­ché de l’art fran­çais fi­nit l’an­née 2014 sur des notes op­ti­mistes.

Les mai­sons de ventes pa­ri­siennes af­fichent des ré­sul­tats sa­tis­fai­sants. So­the­by’s ca­ra­cole en tête avec un pro­duit de vente de 213 mil­lions d’eu­ros, Art­cu­rial prend pour la pre­mière fois la deuxième place avec 192 mil­lions d’eu­ros et Ch­ris­tie’s France re­cule d’une place avec 180,7 mil­lions d’eu­ros. L’Hô­tel des ventes de Drouot, qui ras­semble 72 mai­sons de ventes, to­ta­lise 375 mil­lions d’eu­ros, en baisse de 7,86 %. Par­mi elles, on re­tien­dra la ré­gu­la­ri­té de la mai­son Pia­sa (36 mil­lions d’eu­ros comme en 2013), la pro­gres­sion de Pierre Ber­gé & As­so­ciés (20,45 mil­lions d’eu- ros, soit + 7,63 %) et de Beaus­sant Le­fèvre, dont les ventes at­teignent 20,317 mil­lions d’eu­ros (+13,94 %).

En pro­vince, le groupe Ivoire, qui com­prend onze

Georges Ré­mi, dit Her­gé, (1907–1983). Pages de garde des al­bums des aven­tures de Tin­tin pu­bliées de 1937 à 1958 (encre de Chine). Ad­ju­gées par Art­cu­rial 2,65 mil­lions d’eu­ros à Pa­ris le 24 mai 2014. En­chère re­cord mon­dial pour une oeuvre de bande des­si­née.

“Le Por­trait de Paul Alexandre” par Amedeo Mo­di­glia­ni, ad­ju­gé 13,5 mil­lions d’eu­ros chez So­the­by’s à Pa­ris. Le prix re­cord pour l’ar­tiste. so­cié­tés (12 en 2013), af­fiche un ré­sul­tat de 57 mil­lions d’eu­ros (– 12,30 %). Les spé­cia­listes du mar­ché de l’art le ré­pètent, la France de­meure un gre­nier pour les ama­teurs d’ob­jets d’art. So­the­by’s France, par exemple, a ex­por­té vers les autres salles des ventes du groupe l’équi­valent de 150 mil­lions de dol­lars d’ob­jets et oeuvres d’art.

Le mar­ché de l’art, contrai­re­ment a toute at­tente, conti­nue de bien se por­ter mal­gré les crises et les sou­bre­sauts qui se­couent les mar­chés financiers de­puis 2008. Si les en­chères fran­çaises ne ri­va­lisent pas avec celles de Londres ou de New York, la di­ver­si­té de notre mar­ché ré­vèle un avan­tage en­viable. « La France reste un pe­tit mar­ché en va­leur, il re­pré­sente 5 à 6 % constate Guillaume Ce­rut­ti, PDG de So­the­by’s France. Mais il est dy­na­mique en termes de vo­lume et de va­rié­té des sec­teurs. » Mais les goûts des ache­teurs ont chan­gé. À Pa­ris, on vend dé­sor­mais les belles col­lec­tions et les belles pièces des XXe et XXIe siècles, prin­ci­pa­le­ment les arts pre­miers, l’Art dé­co, le de­si­gn, les belles au­to­mo­biles, la bande des­si­née, les pho­to­gra­phies. « On constate un in­té­rêt ac­cru pour la créa­tion de notre temps », sou­ligne Fran­çois Ta­jan, co­pré­sident d’Art­cu­rial. À suivre en 2015…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.