Des ré­si­dences

entre port et mer

Le Revenu - Mensuel Placement - - DOSSIER IMMOBILIER -

Si vous sou­hai­tez pro­fi­ter de l’am­biance

ma­ri­na, sans pour au­tant vou­loir vivre le long des quais et sans avoir le dé­sir im­pé­rieux d’un an­neau de port, il existe bien sûr d’autres pro­grammes. À l’image d’un cé­lèbre slo­gan publicitai­re, leurs noms sonnent comme des noms de ma­ri­na… mais ce ne sont pas des ma­ri­nas. Lé­gè­re­ment en re­trait du

port de Car­non, si­tué entre La Gran­deMotte et Pa­la­vas- les- Flots, dans l’Hé­rault, Les Nou­veaux Cons­truc­teurs pro­posent, par exemple, un pro­gramme bap­ti­sé so­bre­ment La Ma­ri­na, com­po­sé de 39 ap­par­te­ments ré­par­tis sur trois étages.

Dans cette ré­si­dence si­tuée rue de la Gar­diole, entre le port et la plage de la Ro­quille, non loin de l’hô­tel de luxe des frères Costes, sur le point

d’être ou­vert, des deux pièces sont mis

en vente à par­tir de 200000 eu­ros avec par­king. Au deuxième étage, un 38,5m2 avec bal­con est ain­si ven­du 205 000 eu­ros ( par­king com­pris, va­lo­ri­sé 15000 eu­ros), soit 4929 eu­ros le mètre car­ré. Avec une lo­ca­tion en ré­gime Pinel de 600 eu­ros (zone A), prix in­fé­rieur aux loyers du mar­ché, le ren­de­ment brut at­teint 3,5%. Sur la Côte d’Azur, à Ville­neuve-Lou­bet, dans les Alpes-Ma­ri­times, entre An­tibes et Cagnes-sur-Mer, Pro­mo­gim construit une ré­si­dence, Ma­ri­na Bay, dans le quar­tier de la cé­lèbre Ma­ri­na Baie des Anges à l’ar­chi­tec­ture contro­ver­sée. Si­tuée ave­nue Jacques-Yves-Cous­teau, elle com­pren­dra des stu­dios (à par­tir de 33 m2), des deux pièces (de 39 à 50m2) et des trois pièces (de 56 à 68m2). Pour un deux pièces de 43 m2, le pre­mier prix dé­marre à 216000 eu­ros (ga­rage fer­mé de 20000 eu­ros en sus), soit en­vi­ron 5000 eu­ros le mètre car­ré. Avec un loyer Pinel de 660 eu­ros (contre un loyer libre de 765 eu­ros), le ren­de­ment an­nuel brut at­teint 3,7%.

En­fin, si vous res­sen­tez un grand dé­sir d’outre-mer, Bé­car­ré a lan­cé le pro­gramme Ma­ri­na Home en Mar­ti­nique, dans le quar­tier ex­cen­tré de l’Étang Z’Abri­cots, à Fort-de-France, en pre­mière

ligne du front de mer, face à la nou­velle ma­ri­na. Dans cette ré­si­dence de 70 lo­ge­ments, les deux pièces dis­po­nibles de 56 m2 dé­marrent à 177 000 eu­ros (3160 eu­ros le mètre car­ré) et les trois pièces de 85 m2 à 250 000 eu­ros (2 940 eu­ros le mètre car­ré). Ces ap­par­te­ments vont de pair avec deux places de par­king, l’une en sous-sol et l’autre à l’ex­té­rieur. Un at­trait fis­cal est at­ta­ché à ce pro­gramme qui est éli­gible au dis­po­si­tif Pinel outre-mer. Il offre en ef­fet une éco­no­mie d’im­pôt égale à 23% sur six ans, 29 % sur neuf ans ou 32% sur douze ans, soit 11 points de mieux que le Pinel tra­di­tion­nel.

NOTRE OPI­NION La proxi­mi­té d’une ma­ri­na ap­pa­raît comme un avan­tage. Il reste que ces biens doivent être ap­pré­ciés par rap­port aux prix de l’an­cien (par exemple, 2010 eu­ros à Fort-deF­rance, 3 300 eu­ros à Mau­guioCar­non, 4 440 eu­ros à Ville­neu­veLou­bet) et au ren­de­ment ob­te­nu dans le cadre du Pinel, qui ne doit pas être in­fé­rieur à 3,5%.

La Ma­ri­na ( 34) Mau­guio-Car­non

Ma­ri­na Bay Ville­neuve-Lou­bet ( 06)

Ma­ri­na Home Fort-de-France ( 97)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.