Nous doublons notre ex­po­si­tion aux ac­tions ja­po­naises

Le Revenu - Mensuel Placement - - SOMMAIRE - NUMÉRO SPÉCIAL - NOVEMBRE 2017 - LAURENT SAILLARD

Les in­quié­tudes de l’été nées des ten­sions géo­po­li­tiques, no­tam­ment avec la Co­rée du Nord, et la dé­cep­tion sur le taux d’in­fla­tion aux États- Unis et en Eu­rope ont été com­pen­sées par la re­prise sou­te­nue et syn­chrone de la crois­sance mon­diale. Mal­gré la re­la­tive ma­tu­ri­té du cycle éco­no­mique aux États-Unis, le risque de ré­ces­sion dans la pre­mière éco­no­mie mon­diale pa­raît mo­dé­ré à la plu­part des stra­tèges de mar­ché.

Dans ce contexte, la hausse des bé­né­fices des so­cié­tés co­tées amé­ri­caines, mais aus­si eu­ro­péennes et ja­po­naises, fa­vo­rise clai­re­ment les ac­tions.

Dans la zone eu­ro, la crois­sance se confirme, et les pré­vi­sions sont ré­vi­sées à la hausse, même en France. Au Ja­pon, la bonne conver­gence de la po­li­tique mo­né­taire de la banque cen­trale et de la stra­té­gie du gou­ver­ne­ment re­donne confiance aux in­ves­tis­seurs.

Mi­ser sur le re­nou­veau de l’éco­no­mie nip­ponne

Cet en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable nous conduit à pri­vi­lé­gier les ac­tions de la zone eu­ro et du Ja­pon ain­si que les mar­chés émer­gents. Le po­ten­tiel des Bourses eu­ro­péennes reste en­core im­por­tant alors que les ac­tions amé­ri­caines ont at­teint des ni­veaux très éle­vés. Et le Ja­pon semble en­fin en­trer dans une phase porteuse, en­cou­ra­gée par les flux d’in­ves­tis­se­ments in­ter­na­tio­naux.

C’est pour­quoi nous aug­men­tons le nombre de Si­cav et fonds en ac­tions fran­çaises et eu­ro­péennes ( ➠ lire p. 64), et doublons notre pon­dé­ra­tion en ac­tions ja­po­naises dans le por­te­feuille équi­li­bré, pour faire pas­ser l’ex­po­si­tion de 5 à 10%. En contre­par­tie, nous ré­dui­sons de 5% la part obli- ga­taire. In­ves­tir dans le re­nou­veau de l’éco­no­mie ja­po­naise, troi­sième éco­no­mie mon­diale de­puis que la Chine lui a ra­vi la deuxième place, nous conduit à re­te­nir un sup­port de BNP Pa­ri­bas de la gamme des fonds Par­vest, au pro­fil ap­pro­prié. BNPP Par­vest Ja­pan Equi­ty Small Cap pri­vi­lé­gie les pe­tites ca­pi­ta­li­sa­tions nip­ponnes sous-éva­luées au po­ten­tiel de crois­sance éle­vé. Les géants de la high­tech nip­ponne ont sou­vent dé­mar­ré au bas de l’échelle. Les gé­rants de ce fonds iden­ti­fient donc ces va­leurs pro­met­teuses, sorte de mar­ché émergent des ac­tions ja­po­naises ( ➠ lire p. 64).

Les bonnes per­for­mances ré­cur­rentes de ce fonds, dont la ges­tion est dé­lé­guée à un gé­rant ja­po­nais re­con­nu, le placent ré­gu­liè­re­ment en tête de la ca­té­go­rie des fonds d’ac­tions ja­po­naises.

Di­ver­si­fier les risques

L’autre stra­té­gie d’in­ves­tis­se­ment vise à re­pro­duire la per­for­mance de l’in­dice phare de la Bourse ja­po­naise – le plus large, le To­pix (To­kyo Price In­dex), re­grou­pant 1600 va­leurs. Il ap­porte plus de pro­fon­deur de mar­ché et de di­ver­si­fi­ca­tion que le Nik­kei et ses 225 va­leurs. Un pa­ri pos­sible avec Lyxor To­pix Ja­pan ETF ( ➠ voir p. 66), qui existe dans deux ver­sions, dont une cou­verte contre le risque de change eu­ro-yen, sé­lec­tion­née par Le Re­ve­nu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.