Le meilleur pla­ce­ment re­traite

Le Revenu - Mensuel Placement - - SOMMAIRE - NUMÉRO SPÉCIAL - NOVEMBRE 2017 -

U n contrat d’as­su­rance vie est consi­dé­ré à juste titre comme le cou­teau suisse du pa­tri­moine. Il per­met de dy­na­mi­ser la ren­ta­bi­li­té d’un pla­ce­ment, de se consti­tuer pro­gres­si­ve­ment un ca­pi­tal, de trans­mettre à ses proches et bien sûr de com­plé­ter ses re­ve­nus à la re­traite.

VER­SE­MENTS Ac­ces­sibles à tous et libres de tout en­ga­ge­ment

On pense sou­vent que l’as­su­rance vie ne s’ap­pré­hende que pour de gros mon- tants. Pour­tant, le pla­ce­ment étant très souple, il est pos­sible de do­ser à sa guise

les ver­se­ments et de com­men­cer dès quelques di­zaines d’eu­ros par mois. Une mise en place de ver­se­ments pro­gram­més, idéa­le­ment à échéance men­suelle, est un bon moyen de se consti­tuer un ca­pi­tal en dou­ceur afin de pré­pa­rer sa re­traite.

Pour ce­la, choi­sis­sez un contrat vie à la fois souple, peu char­gé en frais, avec une offre fi­nan­cière riche et adap­tée à

votre si­tua­tion. Deux fa­milles de contrats d’as­su­rance vie co­ha­bitent. Les contrats his­to­riques mo­no­sup­ports qui pro­posent d’in­ves­tir dans le seul fonds en eu­ros et les contrats mul­ti­sup­ports qui pro­posent, en plus, la sous­crip­tion de di­vers sup­ports fi­nan­ciers. Rien ne vous em­pêche tou­te­fois d’in­ves­tir 100% de votre épargne sur le fonds en eu­ros d’un contrat mul­ti­sup­port.

PERFORMANC­ESUn pa­na­chage entre fonds en eu­ros et uni­tés de compte.

L’élé­ment cen­tral de la com­po­si­tion d’un contrat vie est son fonds en eu­ros. Correspond­ant le plus sou­vent à l’ac­tif gé­né­ral de la com­pa­gnie d’as­su­rances (c’est par­fois un fonds can­ton­né), il concentre à lui seul 80% des 1650 mil­liards d’eu­ros d’en­cours du pla­ce­ment. La rai­son d’un tel suc­cès est simple : il

offre de­puis plu­sieurs an­nées le meilleur ren­de­ment net de fis­ca­li­té avec une ga­ran­tie du ca­pi­tal. La baisse ré­gu­lière de sa ré­mu­né­ra­tion, 2,3% en 2015, 1,8% en 2016 (beau­coup plus pour les contrats Tro­phées d’Or du Re­ve­nu), avant l’ap­pli­ca­tion des pré­lè­ve­ments so­ciaux (15,5 % ac­tuel­le­ment et 17,2% dès 2018) li­mite son at­trait, mais n’en­tame pas son in­té­rêt car il de­meure très sen­si­ble­ment su­pé­rieur au ni­veau de l’in­fla­tion (1% en sep­tembre sur un an). Autre avan­tage de taille : le sup­port en eu­ros est li­quide et vous per­met de pro­fi­ter d’un ef­fet de cli­quet qui sé­cu­rise an­nuel­le­ment les in­té­rêts ac­cu­mu­lés sur le contrat. L’offre fi­nan­cière s’étant très net­te­ment

amé­lio­rée, il est ten­tant tou­te­fois de dy­na­mi­ser l’al­lo­ca­tion fi­nan­cière de votre contrat tout en res­pec­tant votre pro­fil de risque ( ➠ voir le sché­ma p. 38). Si votre ob­jec­tif pa­tri­mo­nial est la mise en place d’un com­plé­ment de re­traite, il y a fort à pa­rier que votre ho­ri­zon d’in­ves­tis­se­ment soit re­la­ti­ve­ment long, au­to­ri­sant une di­ver­si­fi­ca­tion de votre contrat avec des ac­tifs plus dy­na­miques. Pour y par­ve­nir, op­tez de pré­fé­rence pour un contrat qui donne ac­cès, au­près de mul­tiples ges­tion­naires, à des sup­ports

va­riés: fonds di­ver­si­fiés, fonds en ac­tions, tra­ckers pour re­pro­duire à moindre frais la per­for­mance d’un in­dice boursier, titres en di­rect, etc. Des ver­se­ments

pro­gram­més sont là aus­si par­fai­te­ment adap­tés à un ob­jec­tif de re­traite puis­qu’ils per­mettent d’in­ves­tir sur les

La re­traite est l’une des prio­ri­tés des 15 mil­lions de sous­crip­teurs en as­su­rance vie. Voi­là qui tombe bien puisque ce pla­ce­ment pos­sède tous les atouts pour rem­plir cet ob­jec­tif. Ex­pli­ca­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.