par Ber­nard Yquem Sept re­pères pour vos pla­ce­ments

Face à l’abon­dance crois­sante des offres de pro­duits fi­nan­ciers, fon­dez vos dé­ci­sions sur 7 cri­tères clés.

Le Revenu - Mensuel Placement - - SOMMAIRE -

Le bon sens est une va­leur éter­nelle. Sur­tout en ma­tière de pla­ce­ments. Vous de­vez vous y ré­fé­rer en per­ma­nence. Nous vi­vons, vous le consta­tez, dans un monde de plus en plus com­plexe où les liens, étroits, entre les évo­lu­tions éco­no­miques, so­ciales et ins­ti­tu­tion­nelles sont par­fois dif­fi­ciles à ap­pré­hen­der.

La ra­pi­di­té des réactions des mar­chés fi­nan­ciers en est un exemple concret. Leur ver­sa­ti­li­té est liée aux trans­for­ma­tions, par­fois sur­pre­nantes et in­co­hé­rentes, des re­la­tions entre des pays et des ré­gions de taille, d’in­fluence et de poids éco­no­mique très va­riables à tra­vers le monde. Or, jus­te­ment, on n’a pas suf­fi­sam­ment pris conscience que les fluc­tua­tions des di­vers types de pla­ce­ments sont de plus en plus per­tur­bées dans un uni­vers dont les mu­ta­tions s’ac­cé­lèrent.

Il s’agit donc de trou­ver de nou­veaux re­pères pour an­ti­ci­per l’évo­lu­tion de vos fi­nances dans votre vie per­son­nelle et celle de ceux qui vous en­tourent. Mais aus­si pré­pa­rer, bien évi­dem­ment, l’avenir de tous vos pla­ce­ments.

Je vous en­tends sou­vent m’in­ter­ro­ger sur ce que se­rait ma dé­fi­ni­tion réa­liste du bon pla­ce­ment pour vous. Vous conseiller de bons in­ves­tis­se­ments, c’est la vo­ca­tion du

Re­ve­nu. Les ex­perts de notre ré­dac­tion, avec les­quels je me concerte ré­gu­liè­re­ment, s’y ef­forcent sans re­lâche. Le pro­blème est que la ré­ponse est bien plus com­plexe que ne le laisse pré­sa­ger votre ques­tion. Pour vous orien­ter ef­fi­ca­ce­ment, il faut d’abord connaître vos be­soins réels.

Alors, quels sont les meilleurs choix pour vous ? Pour ce­la, il faut ana­ly­ser les pa­ra­mètres des dif­fé­rents pro­duits avec sang-froid et in­dé­pen­dance afin de pou­voir ar­rê­ter un choix dé­bar­ras­sé des idées re­çues.

J’en­tends votre im­pa­tience quand j’ex­plique la né­ces­si­té de ces dé­marches préa­lables. Cer­tains d’entre vous ai­me­raient re­ce­voir une ré­ponse tran­chée, par exemple un avis sur un “tuyau” bour­sier à gains ga­ran­tis. Cette at­ti­tude me semble ir­réa­liste et dan­ge­reuse pour votre pa­tri­moine. Car elle vous fait ou­blier le rai­son­ne­ment, in­dis­pen­sable, qui évite les aléas de rêves et de choix sou­vent dé­ce­vants.

Au­cun gé­rant sé­rieux ne met­trait en pé­ril l’ar­gent d’une caisse de re­traite ou d’un fonds d’in­ves­tis­se­ment en fai­sant des pa­ris de ce genre.

Pour vous ai­der à choi­sir les bons pla­ce­ments, je vous pro­pose un arbre de dé­ci­sion simple, fon­dé sur 7 cri­tères clés prio­ri­taires.

1 La du­rée de l’in­ves­tis­se­ment

2 Le mon­tant pla­cé

3 Les risques pour le ca­pi­tal

4 La dis­po­ni­bi­li­té de votre ar­gent

5 Le po­ten­tiel de per­for­mance

6 Les avan­tages fis­caux et le ré­gime d’im­po­si­tion des pro­fits et des re­ve­nus

7 Les frais et les contraintes ad­mi­nis­tra­tives (temps, dé­marches, règles ju­ri­diques, etc.) qui peuvent avoir un ef­fet sur la ren­ta­bi­li­té réelle de vos éco­no­mies.

Ces pa­ra­mètres ob­jec­tifs ne suf­fisent pas, à eux seuls, à dé­ter­mi­ner le bon pla­ce­ment fait pour vous. Il faut sur­tout te­nir compte de la com­po­si­tion ac­tuelle de votre pa­tri­moine. En ré­flé­chis­sant à cha­cun de ces points, vous ver­rez à quel point il est sub­til de dé­ter­mi­ner quelles sont les meilleures solutions pour vous.

Pre­nez le temps de com­pa­rer les atouts des pro­duits par rap­port à vos be­soins. Vous vou­lez le pla­ce­ment qui rap­porte le plus, c’est en­ten­du. Mais sur quelle pé­riode, et avec quel risque ac­cep­table ? Si vous dé­si­rez sim­ple­ment la so­lu­tion sans risques qui rap­porte le plus sur un mois, mieux vaut choi­sir un li­vret dé­fis­ca­li­sé ou un su­per-li­vret se­lon le mon­tant à pla­cer.

Si c’est pour pré­pa­rer votre re­traite à un ho­ri­zon de dix ans et même da­van­tage, la Bourse rap­por­te­ra sou­vent plus sur cette du­rée car elle sui­vra, bon an mal an, la crois­sance éco­no­mique à long terme. Ce qui n’est pas le cas pour un li­vret d’épargne.

Le PEA à fis­ca­li­té pri­vi­lé­giée est un atout prio­ri­taire pour 2018-2019. Pen­sez aus­si aux contrats d’as­su­rance vie mul­ti­sup­ports qui per­mettent, dans la plu­part des cas, de bé­né­fi­cier d’une exo­né­ra­tion après huit an­nées de dé­ten­tion.

In­té­grez dans les autres di­ver­si­fi­ca­tions de votre pa­tri­moine les pa­ra­mètres de bon sens pour prendre en compte votre si­tua­tion per­son­nelle. La bonne so­lu­tion de pla­ce­ment pour vous ne se­ra pas la même si vous êtes fonc­tion­naire ou si vous êtes mo­men­ta­né­ment à la re­cherche d’un em­ploi.

Dans le pre­mier cas, vous pou­vez ef­fec­tuer des pla­ce­ments as­sez au­da­cieux pour faire fruc­ti­fier votre pa­tri­moine, car la sé­cu­ri­té de vos re­ve­nus vous per­met d’in­ves­tir à long terme avec des risques me­su­rés.

Dans la se­conde si­tua­tion, vous de­vez re­cher­cher la sé­cu­ri­té de vos éco­no­mies afin de com­pen­ser l’in­cer­ti­tude qui pèse sur vos re­ve­nus si vous n’êtes pas as­su­ré de re­trou­ver ra­pi­de­ment du tra­vail.

Le bon pla­ce­ment pour vous au­jourd’hui dé­pend aus­si beau­coup de ceux que vous avez dé­jà réa­li­sés. Si, par exemple, les biens im­mo­bi­liers re­pré­sentent plus de 80% de votre pa­tri­moine, in­ves­tir dans la pierre se­rait un re­fus de di­ver­si­fi­ca­tion. À l’in­verse, si votre por­te­feuille d’ac­tions re­pré­sente les trois quarts de tous vos biens, je vous dé­con­seille­rai de pla­cer da­van­tage en Bourse.

Quelles que soient les qua­li­tés in­trin­sèques d’un pla­ce­ment et les pers­pec­tives op­ti­mistes qu’il sug­gère, tout est ques­tion de me­sure et d’adap­ta­tion à une di­ver­si­fi­ca­tion des risques pris.

La sa­gesse en ma­tière fi­nan­cière est bien de prendre en compte les sept cri­tères clés que j’ai in­di­qués. J’ai la convic­tion que dans les mois qui viennent, nous al­lons connaître bien des re­bon­dis­se­ments.

Je sui­vrai pour vous l’ac­tua­li­té et je vous fe­rai part des dé­ci­sions à prendre. J’ap­pré­cie vos cour­riers, qui té­moignent de votre confiance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.