Les atouts de la France

Le Revenu - Mensuel Placement - - ÉDITO - Par Ro­bert Mon­teux Di­rec­teur du Re­ve­nu

Au mo­ment où Le Re­ve­nu, créé en 1968, fête ses 50 ans, il est bon de prendre un peu de re­cul Au­jourd’hui, nombre de fi­nan­ciers du monde, comme l’en­semble des épar­gnants, dorment sur un vol­can L’ave­nir pa­raît per­tur­bé. Et le pes­si­misme gagne du ter­rain C’est donc le mo­ment de re­pé­rer les points po­si­tifs Ce­la, pour re­bon­dir à la fa­veur d’une re­prise at­ten­due

Certes, la dette de la France dé­passe pour la pre­mière fois le mon­tant de notre pro­duit in­té­rieur brut (PIB) Soit plus de 30 000 eu­ros pour cha­cun des 66 mil­lions de Fran­çais de tout âge et ca­té­go­rie Les taux d’in­té­rêt res­tent bas Mais ce n’est pas suf­fi­sant L’un des re­mèdes se­rait de ré­duire le dé­fi­cit bud­gé­taire. Or, il s’ac­croît de­puis 1975 Ce­la exige de ré­ta­blir crois­sance et confiance On peut aus­si évo­quer un be­soin d’aus­té­ri­té Et sur­tout de pause fis­cale La France res­tant un des pays les plus im­po­sés du monde Pour­tant, notre pays conserve des atouts Et, sur­tout, notre na­tion a su faire face à plu­sieurs re­prises On pour­rait évo­quer les me­sures éner­giques prises par Tur­got sous Louis XVI Sur­tout, les dis­po­si­tions d’Isaac Le Cha­pe­lier et toute une sé­rie de dis­po­si­tions fa­vo­rables aux af­faires

Il faut se rap­pe­ler que, en 1900, la France était la pre­mière Bourse du monde avec l’An­gle­terre. Les États-Unis étaient loin der­rière En ef­fet, les deux guerres mon­diales ont pe­sé sur l’Eu­rope Mais la paix a per­mis, dès 1945, les Trente Glo­rieuses avec des élans

fa­vo­ri­sés par les pé­riodes ani­mées par An­toine Pi­nay et Charles de Gaulle Le pre­mier choc pé­tro­lier nuit aux af­faires À l’époque, le ba­ril tour­nait au­tour de 1 à 2 dol­lars Mais le se­cond choc pé­tro­lier ac­cé­lère les tur­bu­lences C’est le

dé­but de la mon­dia­li­sa­tion qui donne la prime au dol­lar face à un uni­vers où do­mine pro­gres­si­ve­ment la dette

Tout n’a pas été ten­té pour fa­vo­ri­ser un élan en France. Mais notre pays, quoi qu’on en dise, reste l’une des cinq na­tions qui émergent dans le monde Ce­la, dans les sec­teurs fi­nan­ciers et éco­no­miques Sans ou­blier la tra­di­tion cultu­relle et les charmes tou­ris­tiques

Il ne fau­drait pas pas­ser sous si­lence les po­ten­tiels de l’Eu­rope. Et sur­tout la co­or­di­na­tion fi­nan­cière avec la Banque cen­trale eu­ro­péenne (BCE) Liée à celle de ses par­te­naires, la po­li­tique mo­né­taire de la France est cen­tra­li­sée à Franc­fort Elle ne s’ef­fec­tue plus seule­ment à Pa­ris Te­nez compte de l’évo­lu­tion de l’eu­ro

Glo­ba­le­ment, tous les Fran­çais, à tous les ni­veaux, ont be­soin de trans­pa­rence et de confiance. D’au­tant que dans l’uni­vers ac­tuel, l’Eu­rope, mal­gré ses pe­san­teurs et ses in­sta­bi­li­tés, est un atout for­mi­dable

Gé­rer ses pla­ce­ments exige dé­sor­mais une vi­sion mon­diale. Ce qui oblige les en­tre­prises comme les épar­gnants à gé­rer au­tre­ment la ges­tion de leur ar­gent Certes, les Bourses avec la di­ver­si­fi­ca­tion entre Si­cav, FCP et autres pro­duits, res­tent un in­ves­tis­se­ment do­mi­nant Il de­meure ver­sa­tile Mais, à long terme, il a glo­ba­le­ment dé­mon­tré ses po­ten­tia­li­tés L’évo­lu­tion des contrats d’as­su­rance vie per­met une di­ver­si­fi­ca­tion à fis­ca­li­té pri­vi­lé­giée

L’im­mo­bi­lier, et sur­tout la ré­si­dence prin­ci­pale, reste un pri­vi­lège fis­cal dé­ter­mi­nant Mais la ges­tion ef­fi­cace de son ar­gent im­plique, j’in­siste, une vi­sion glo­bale et évo­lu­tive de son pa­tri­moine C’est dans cet ob­jec­tif que Le Re­ve­nu s’im­plique dans ses édi­tions pa­pier, comme chaque jour sur In­ter­net avec le­re­ve­nu.com, à vous four­nir en toute in­dé­pen­dance ses conseils de ges­tion

1968

1993

1988

1998

2008

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.