FIP et FCPI

Le Revenu - Mensuel Placement - - SOMMAIRE -

En

ache­tant des FIP (fonds d’in­ves­tis­se­ment de proxi­mi­té) ou des FCPI (fonds com­muns de pla­ce­ment dans l’in­no­va­tion) avant le 31 dé­cembre 2018, vous al­lé­ge­rez votre im­pôt 2019 à hau­teur de 18 % des ver­se­ments dans la li­mite de 12 000 eu­ros pour un cé­li­ba­taire et de 24 000 eu­ros pour un couple, soit une ré­duc­tion d’im­pôt maxi­male de 4 320 eu­ros (8 640 eu­ros par couple). Les deux in­ves­tis­se­ments offrent le même avan­tage fis­cal et sont cu­mu­lables.

Les ré­duc­tions sont plus im­por­tantes pour les FIP Corse (38 %) et les FIP outre-mer (38 ou 42 %). La loi de fi­nances pour 2018 aug­mente la ré­duc­tion à 25 %. Mais à l’heure où nous bou­clons, c’est en­core le taux de 18 % qui s’ap­plique, car il manque un dé­cret d’ap­pli­ca­tion. Risque en ca­pi­tal La ré­duc­tion d’im­pôt ne doit pas faire perdre de vue que vous in­ves­tis­sez dans des fonds ris­qués. Pour ne pas re­mettre en ques­tion l’avan­tage fis­cal ac­quis grâce à cet in­ves­tis­se­ment, les fonds doivent res­ter blo­qués pen­dant cinq ans.

Dans la pra­tique, il faut gé­né­ra­le­ment at­tendre de huit à dix ans que le ges­tion­naire re­vende toutes ses par­ti­ci­pa­tions avant de ré­cu­pé­rer sa quote-part.

Chaque an­née, les frais de ges­tion pèsent lour­de­ment sur la per­for­mance des fonds. Comp­tez entre 3 et 5 % par an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.