Salle de gym. Le PLA re­bon­di­ra bien à Plu­ne­ret

Le Télégramme - Auray - - AURAY - Gwen Ras­toll

Réunis ce ven­dre­di à Bieu­zy-Lan­vaux, les élus d’Au­ray Qui­be­ron Terre At­lan­tique ont va­li­dé quelques gros dos­siers : plan d’ac­tions pour ré­duire et va­lo­ri­ser les dé­chets, nou­velles dis­po­si­tions au­tour de l’as­sai­nis­se­ment, pro­mo­tion du ter­ri­toire en ac­com­pa­gne­ment de l’of­fice de tou­risme in­ter­com­mu­nal et le re­tour à la sur­face d’un serpent de mer : la salle de gym du PLA, qui se po­se­ra à Plu­ne­ret.

Il y a eu la Char­treuse à Brec’h, un autre pro­jet sur la Porte Océane, puis une pos­si­bi­li­té du cô­té de l’es­pace BelAir et le par­king Saint-Jo­seph à Au­ray. On souffle… De­puis ce ven­dre­di, Aq­ta a va­li­dé une réelle avan­cée dans le dos­sier de la salle de sport à « vo­ca­tion gym­nique », un équi­pe­ment que les usa­gers ap­pellent com­mu­né­ment salle du PLA, mais qui ser­vi­ra à d’autres clubs…

En tout cas, les 900 adhé­rents du Pa­tro­nage laïque d’Au­ray Gym­nas­tique (et les autres gym­nastes, donc…), à l’étroit dans leur lo­cal de la rue du Ca­pi­taine-Ber­trand, peuvent dé­sor­mais se pro­je­ter dans cette fu­ture salle, où ils pour­ront en­chaî­ner leur « ron­dade flip ». Certes, ce ne se­ra pas pour tout de suite. Mais les élus com­mu­nau­taires ont va­li­dé l’achat d’une par­celle du cô­té de Plu­ne­ret. Il s’agit bien des lo­caux de l’an­cien res­tau­rant asia­tique, si­tué entre l’en­seigne Gi­fi et la dis­co­thèque Le Sur­feur, comme nous l’an­non­cions le 22 oc­tobre der­nier.

Une so­lu­tion moins coû­teuse qu’un bâ­ti­ment neuf

Cette par­celle, qui com­prend le res­tau­rant asia­tique et un ga­rage au­to­mo­bile, se si­tue sur la zone de Ker­fon­taine. « Au pre­mier abord, la lo­ca­li­sa­tion géo­gra­phique, l’exis­tence de places de sta­tion­ne­ment, et le di­men­sion­ne­ment ac­tuel du bâ­ti sem­blaient ré­pondre aux exi­gences de la com­mu­nau­té de com­munes », ont rap­pe­lé les élus. « La belle taille du bâ­ti­ment, ain­si que sa si­tua­tion à l’en­trée d’Au­ray et les larges ca­pa­ci­tés de sta­tion­ne­ment qu’offre la zone cor­res­pon­draient aux at­tentes du club, en quête d’un nou­vel équi­pe­ment de­puis 2002 ». Le par­king de­vrait être par­ta­gé avec la clien­tèle de la boîte de nuit, qui ne de­vrait ce­pen­dant pas l’oc­cu­per aux mêmes heures.

Les études confirment la fai­sa­bi­li­té et un coût pré­vi­sion­nel des tra­vaux de ré­no­va­tion du bâ­ti­ment à 1, 5 M€ pour 1 380 m² de sur­face de plan­cher. À ce­la s’ajoute évi­dem­ment l’ac­qui­si­tion du bien né­go­cié avec le ven­deur pour un mil­lion d’eu­ros. Une jo­lie en­ve­loppe, mais qui est à mettre en com­pa­rai­son avec le pro­jet ini­tial de construc­tion neuve, qui s’éle­vait à 4, 2 M€ (pour 1 800 m² de sur­face de plan­cher). Un coût moindre pour la com­mu­nau­té et qui de­vrait per­mettre au PLA de main­te­nir sa belle dy­na­mique (tout en conser­vant l’usage de son lo­cal)… Même s’il fau­dra sans doute s’ar­mer de pa­tience. Le ca­len­drier ne se­ra pas dé­voi­lé avant le dé­but d’an­née pro­chaine. Par ailleurs, l’amé­na­ge­ment du rond-point si­tué à proxi­mi­té, dé­jà très fré­quen­té, se­ra sans doute ré­étu­dié. Suite à cette sug­ges­tion de Mi­chel Cou­tu­rier (Plu­ne­ret), une de­mande de­vrait être faite au­près du dé­par­te­ment, ges­tion­naire des routes.

200 000 € pour le stade du Loch

Dans la hotte d’Aq­ta, il y avait une autre bonne nou­velle pour les spor­tifs du pays d’Au­ray : le con­seil com­mu­nau­taire a ac­cor­dé une aide à la mo­der­ni­sa­tion du stade du Loch, va­li­dée par le con­seil mu­ni­ci­pal d’Au­ray. Cette aide pas­se­ra par l’at­tri­bu­tion d’un fonds de concours à hau­teur de 200 000 €.

Une somme qui fait ti­quer cer­tains élus. Ber­na­dette Des­jar­dins (Ca­mors) : « Au dé­part, il me sem­blait qu’on avait fixé la somme de 150 000 € pour les fonds de concours ». Re­jointe dans la fou­lée par Jean-Luc Le Tal­lec (Ploe­mel) : « Je ne conteste pas la né­ces­si­té d’une piste d’ath­lé­tisme à Au­ray, ni qu’elle re­pré­sente un équi­pe­ment struc­tu­rant pour la com­mu­nau­té. Mais pour­quoi sur la ré­serve des fonds de concours ? ». Et Jean-Mi­chel Gue­do (Ca­mors) qui prend le re­lais : « On par­pro­posent le d’équi­pe­ment à par­ta­ger, mais les gens de Ca­mors ne vien­dront pas faire du frac­tion­né à Au­ray ». Ma­rie-Pierre Hé­lou n’est pas d’ac­cord sur ce point : « Et les jeunes de Ca­mors, ils ne vont pas à Au­ray au ly­cée ? ». Au­ré­lie Quei­jo (Au­ray) dé­fend le pro­jet pour le­quel la ville centre va tout de même in­ves­tir près d’1,5 M€ : « Ce­la fait 20 ans qu’on l’at­tend et elle va pro­fi­ter à beau­coup de monde ». Fa­brice Ro­be­let s’in­quiète de voir la ré­serve des fonds de concours presque as­sé­chée (ne res­tent que 50 000 €). Phi­lippe Le Ray rap­pellent tout le monde au ves­tiaire : « La somme fixée de 150 000 € était pour ai­der huit com­munes (les moins bien lo­ties fi­nan­ciè­re­ment) mais pas pour des équi­pe­ments struc­tu­rants. Nous ne sommes pas pro­prié­taires du site et la seule fa­çon d’ai­der, c’est de pas­ser par les fonds de concours ». Huit élus se sont abs­te­nus, le con­seil a va­li­dé le coup de pouce d’Aq­ta.

La com­mu­nau­té de com­munes a né­go­cié l’achat de la par­celle com­pre­nant l’an­cien res­tau­rant asia­tique et un ga­rage sur la zone de Ker­fon­taine pour un mil­lion d’eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.