« On est dix fois plus ré­ac­tifs »

Le Télégramme - Brest Abers Iroise - - BREST. LE FAIT DU JOUR -

An­nie Le Borgne est dé­lé­guée CFDT. Un syn­di­cat qui avance dés­uni de­vant le pro­jet de dé­fi­lia­tion. « C’est l’in­dé­pen­dance ou rien. Si ça ne se fait, pas on mour­ra. Moi, je tra­vaille dans les as­su­rances. Dans ce do­maine, le Cré­dit Mu­tuel de l’Est est dix fois plus fort que nous. On ne ré­sis­te­ra pas. Ils dé­grais­se­ront et des cen­taines de per­sonnes se re­trou­ve­ront sur le car­reau. Et puis je dé­fends aus­si notre sa­voir-faire, qui est beau­coup plus axé sur le di­gi­tal. C’est une vraie stra­té­gie pour nous. On est beau­coup plus ré­ac­tifs qu’eux. Je ne veux sur­tout pas ré­gres­ser et re­ve­nir aux mé­thodes pré­cé­dentes ».

An­nie Le Borgne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.