Une réa­li­sa­trice en­ga­gée

Ma­rianne Bres­sy est réa­li­sa­trice. Son film « Au pied de la lettre » se­ra pré­sen­té, ce lun­di à 20 h 30 au Ro­han, dans le cadre du mois du film do­cu­men­taire de la mé­dia­thèque. Ren­contre.

Le Télégramme - Brest Abers Iroise - - LANDERNEAU -

> Comment êtes-vous ar­ri­vée à la réa­li­sa­tion ?

Je suis ab­so­lu­ment au­to­di­dacte en termes de réa­li­sa­tion. J’ai fait de la vi­déo pour des mu­si­ciens pen­dant des an­nées, c’est ce qui m’a for­mé à tour­ner et à mon­ter.

> Dans votre film, vous pré­sen­tez le quo­ti­dien de Gé­rard, un homme en si­tua­tion d’illet­trisme. Au­jourd’hui, en France, 2,5 mil­lions de per­sonnes sont illet­trées. Quel est votre ob­jec­tif en par­lant de ce su­jet ?

Par­ler aux let­trés pour qu’ils sachent que c’est une chose qui existe, parce que je me rends compte tous les jours que les gens l’ignorent ou ne veulent pas le croire, tel­le­ment c’est im­pos­sible en 2018. Je sais aus­si que les chiffres vont aug­men­ter et ce qui ar­rive dans l’ave­nir risque d’être tra­gique. J’avais vrai­ment en­vie d’aler­ter le grand pu­blic et les po­li­tiques parce que ce sont eux qui vont faire des choix no­tam­ment fi­nan­ciers. L’ob­jec­tif de Gé­rard était lui de par­ler aux illet­trés pour leur don­ner l’en­vie d’ap­prendre à lire et à écrire.

> Comment s’est passé le tour­nage : réus­sir à faire ac­cep­ter la ca­mé­ra pour vous et à se dé­voi­ler pour Gé­rard ?

Le film a né­ces­si­té cinq ans de tour­nage au sein de la fa­mille. Nous avons été hon­nêtes les uns avec les autres, nous connais­sions nos ob­jec­tifs res­pec­tifs et puis, sur­tout, on s’est ai­més très vite. C’est une vraie belle ren­contre hu­maine.

> Dans vos films, vous ai­mez pré­sen­ter des per­son­nages en marge, en lutte. Vous sen­tez­vous réa­li­sa­trice en­ga­gée et pen­sez-vous que les ar­tistes aient un rôle à jouer dans la so­cié­té ?

Moi, je fais des films pour chan­ger le monde, pour me le ré­ap­pro­prier, pour le crier et pour conti­nuer à pou­voir l’ai­mer donc oui, je suis très clai­re­ment une ar­tiste en­ga­gée. Et j’es­time qu’un ar­tiste qui ne le se­rait pas, il n’y au­rait pas d’in­té­rêt pour moi à re­gar­der son tra­vail. Je pense que l’en­ga­ge­ment à tra­vers notre art est le mi­ni­mum que l’on puisse faire pour le monde.

> Tra­vaillez-vous sur un nou­veau pro­jet ci­né­ma­to­gra­phique ?

Je tra­vaille en ef­fet sur un pro­jet qui n’a rien à voir avec Gé­rard. J’avais en­vie de quelque chose de très court, lé­ger et de plus mu­si­cal aus­si… Je ne peux en dire plus pour le mo­ment.

(Pho­to DR )

Ma­rianne Bres­sy, réa­li­sa­trice du film « Au pied de la lettre »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.