Spin­drift II cloué par le mau­vais temps

Le Télégramme - Brest Abers Iroise - - BREST. ACTUS - Sté­phane Jé­zé­quel

Ce­la fait un mois que Yann Gui­chard et son équi­page sont en at­tente d’une fe­nêtre mé­téo fa­vo­rable pour s’élan­cer sur le tro­phée Jules-Verne, le tour du monde en équi­page au dé­part de Brest. L’équi­page, qui es­pé­rait ral­lier Brest à la mi-no­vembre, at­tend que le flot de dé­pres­sions qui s’abat de la Bre­tagne fasse une pause avec des vents bas­cu­lant du nord-ouest au nord-est. Ils es­pèrent éga­le­ment que la mer qui ne dé­gros­sit pas dans le golfe de Gas­cogne se calme de ma­nière si­gni­fi­ca­tive. Mais pour le mo­ment, et on est bien pla­cé pour l’ob­ser­ver à Brest, les dé­pres­sions gé­né­rant des vents de sud à sud-ouest s’en­chaînent à un rythme ré­gu­lier.

Vent de face et mer casse-ba­teaux

« Pas de condi­tions fa­vo­rables pour s’élan­cer, bien que le mois de no­vembre ait été pour le moins ven­té et l’At­lan­tique ba­layé par de nom­breuses dé­pres­sions » peut-on lire sur le site du ba­teau. Le vent et sur­tout la mer for­mée de face qui sé­vit ac­tuel­le­ment dans le golfe de Gas­cogne dis­suadent le grand tri­ma­ran de re­mon­ter à Brest pour s’élan­cer de­vant Oues­sant.

Pour Jean-Yves Ber­not, le rou­teur de Spin­drift II, « la si­tua­tion est pour le mo­ment blo­quée par une cir­cu­la­tion dé­pres­sion­naire ve­nant des côtes amé­ri­caines vers le nord de l’Eu­rope ». Les ma­rins prennent leur mal en pa­tience. Ils savent qu’un dé­part le plus tôt en sai­son leur per­met­trait d’en­chaî­ner une deuxième ten­ta­tive si be­soin et sur­tout de pro­fi­ter de condi­tions op­ti­males en dé­but d’an­née dans les mers du sud.

Sch­mid/Spin­drift ra­cing) (Pho­to Ch­ris

Le maxi-tri­ma­ran Spin­drift II at­tend la fin du flux dé­pres­sion­naire bien éta­bli sur le golfe de Gas­cogne pour se rap­pro­cher de la ligne de dé­part à Oues­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.