La ma­rion­nette tient son fes­ti­val

Après une pre­mière édi­tion cou­ron­née de suc­cès, les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val « Les Mains en l’air » re­met­tront le cou­vert, du 7 au 9 sep­tembre pro­chains. Avec un pro­gramme étof­fé et tou­jours à Gui­lers, ce­la va de soi.

Le Télégramme - Brest - - BREST. LOISIRS - Thier­ry Di­las­ser

La ma­rion­nette est en passe de de­ve­nir à Gui­lers ce que la sar­dine est à l’huile : une spé­cia­li­té ré­gio­nale, une marque de fa­brique. Après avoir ou­vert en grand les portes de sa mai­son des as­so­cia­tions à cet art en­core mé­con­nu, la mu­ni­ci­pa­li­té or­ga­nise la se­conde édi­tion du fes­ti­val « Les Mais en l’air » à la ren­trée pro­chaine, tou­jours en col­la­bo­ra­tion avec Juan Pe­rez Es­ca­la et la com­pa­gnie Singe Die­sel. Pre­mier ar­tiste à avoir in­ves­ti la mai­son gui­lé­rienne – dans la­quelle deux autres com­pa­gnies (Hand­maids et Pierre & Kris­ti­na) ont, de­puis, amé­na­gé leur ate­lier de créa­tion –, le na­tif de La Pla­ta (Ar­gen­tine) pro­dui­ra la ma­jeure par­tie des spec­tacles pro­po­sés du 7 au 9 sep­tembre.

Sur trois jours cette an­née

Forts du suc­cès de la pre­mière édi­tion (800 vi­si­teurs en deux jours, tous les spec­tacles com­plets), le ma­rion­net­tiste et la mu­ni­ci­pa­li­té ont concoc­té un pro­gramme non pas sur deux jours, comme en 2017, mais sur trois. Et ce, « en tâ­chant d’amé­lio­rer quelques pe­tites choses, en ma­tière d’ac­cueil du pu­blic no­tam­ment », in­dique Juan Pe­rez Es­ca­la. Aus­si, et bien que so­li­de­ment an­cré à Gui­lers, le fes­ti­val se dé­lo­ca­li­se­ra à Brest, le temps de sa soi­rée d’ou­ver­ture, au Mul­ti­plexe Li­ber­té. Y se­ra pro­po­sée la pro­jec­tion d’un film (« La­by­rinth » ou « Dark Crys­tal ») pré­cé­dée d’une pré­sen­ta­tion ef­fec­tuée avec des ma­rion­nettes. « L’oc­ca­sion de mon­trer l’en­vers du dé­cor (grâce à un dis­po­si­tif vi­déo) et de tou­cher d’autres pu­blics », ex­plique quant à lui Er­wan Cras, le co­or­di­na­teur cultu­rel de la ville de Gui­lers, qui rap­pelle que « la ma­rion­nette est un sup­port qui per­met de tou­cher toutes les gé­né­ra­tions ». « Ka­zu dans la nuit », la der­nière créa­tion de la com­pa­gnie Singe Die­sel qui se­ra pré­sen­tée le 8 sep­tembre, en est le par­fait exemple. « C’est un spec­tacle ma­gni­fique, émou­vant, dont on res­sort bou­le­ver­sé », as­sure ain­si Thier­ry Co­las, ad­joint à la culture à la mai­rie de Gui­lers. Mais aus­si, « Mamm Gozh » (ma­rion­nette por­tée) de la Cie bres­toise des Yeux Creux (d’An­to­nin Le­brun), qui se­ra jouée à l’Eh­pad et au club des aî­nés de la ville. Sui­vront, dans la salle de l’Ago­ra, des confé­rences, ate­liers et de nom­breuses autres pro­po­si­tions ar­tis­tiques, dont « Sploutsch » (théâtre d’ombre/ma­rion­nette) de la Cie du Roi Zi­zo, « Fré­dé­rick », un clas­sique de la Cie Hand­maids de Sa­bine Mit­tel­ham­mer, le très dé­jan­té « Théâtre de la Gre­luche » de la Cie Une de plus, des « pe­tites formes » de 20 à 25’ (dont celles de Pierre & Kris­ti­na, Ch­loé ou Yoann Pen­cole) ou en­core, le clou du fes­ti­val, « Gim­mick », de la Cie du Pe­tit Monde.

▼ Pra­tique

« Les Mains en l’Air », fes­ti­val de ma­rion­nettes, du ven­dre­di 7 au di­manche9 sep­tembre, à Gui­lers. Spec­tacles, ren­contres…

Le 7 sep­tembre, au Mul­ti­plexe Li­ber­té. Le 8, « Ka­zu dans la nuit »

(Cie Singe Die­sel) et ren­contre à l’Ago­ra. Le 9 : « Sploutsch » (Cie du Roi Zi­zo), pe­tites formes de 20 à 25 mi­nutes l’après-mi­di, « Mamm Gozh » (Cie les Yeux creux), « Fré­dé­rick » (Cie Hand­maids), « Le vrai sens de la pierre » (d’Alice Mer­cier), « Le Théâtre de la gre­luche » (Cie Une de plus) et « Gim­mick » (Cie du Pe­tit Monde), à l’Ago­ra. Ta­rifs : à ve­nir.

Onze spec­tacles (trois de plus qu’en 2017), par­mi les­quels « Gim­mick » (2) et « Mamm Gozh » (3), de la com­pa­gnie bres­toise Les Yeux Creux, se­ront pro­po­sés. Mais aus­si un goû­ter « ma­rion­net­tique » (1) et deux ren­contres thé­ma­tiques. (Pho­tos DR)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.