Sur les pas de Boud­dha

Entre plan­ta­tions de thé et fo­rêts tro­pi­cales, ri­zières et plages pa­ra­di­siaques, le Sri Lan­ka sé­duit par la va­rié­té de ses pay­sages. C’est aus­si l’un des pre­miers pays boud­dhiques au monde.

Le Télégramme - Brest - - VOYAGE - Sté­pha­nie Bi­ju

Pleine lune. Au Sri Lan­ka, elle est sy­no­nyme de jour de fête, ou plus pré­ci­sé­ment de « poya » se­lon la tra­di­tion boud­dhiste. À chaque « poya », sa com­mé­mo­ra­tion propre, liée à un évé­ne­ment clé du boud­dhisme : la nais­sance de Boud­dha, son éveil, sa pre­mière vi­site sur l’île… Mais tou­jours la même fer­veur par­tout dans le pays. Les Sri-Lan­kais en­va­hissent les rues pour de vrais mo­ments de par­tage. Guir­landes et lam­pions ha­billent les fa­çades des mai­sons et com­merces. Tout de blanc vê­tus, les mains char­gées de fleurs de lo­tus comme of­frandes, les pè­le­rins se pressent par di­zaines de mil­liers dans les nom­breux temples de l’an­cienne Cey­lan. Au sud-est de l’Inde, grande comme un neu­vième de la France, la « perle de l’Océan in­dien » est l’un des pre­miers pays boud­dhiques au monde. 70 % de ses 22,3 mil­lions d’ha­bi­tants, soit la com­mu­nau­té cin­gha­laise, y pra­tiquent la forme la plus an­cienne du boud­dhisme, le The­ra­va­da.

Un sel­fie avec les moines boud­dhistes

De plages de sables blancs plan­tées de co­co­tiers en mon­tagnes ta­pis­sées de plan­ta­tions de thé, de jungle tro­pi­cale en sa­vanes ou ri­zières ver­doyantes… Le Sri Lan­ka en­chante par la grande va­rié­té de ses pay­sages. Les « da­go­bas » et « stu­pas », sorte de pa­godes à la blan­cheur im­ma­cu­lée, font lar­ge­ment par­tie du dé­cor, tout comme d’autres pe­tits au­tels plus co­lo­rés qui bordent les routes. Les chauf­feurs de tuk-tuk s’y ar­rêtent, en che­min, pour une prière à Boud­dha, quand des sta­tuettes à l’ef­fi- gie du chef spi­ri­tuel trônent sur les ta­bleaux de bord des bus lo­caux. D’abord in­so­lite, la vi­sion des moines boud­dhistes, re­con­nais­sables à leurs crânes ra­sés et leurs toges cou­leur sa­fran, de­vient vite fa­mi­lière. On en comp­te­rait 20.000 sur l’île, dont la moi­tié vit en er­mite. Les autres, dits « ac­tifs », sont ou­verts à la dis­cus­sion. Les plus jeunes pro­po­sant, même, de po­ser pour un sel­fie ou de par­ta­ger un pro­fil Fa­ce­book.

Une ca­nine de Boud­dha vé­né­rée

Au centre du pays, la ré­gion du « Tri­angle cultu­rel » re­cèle cer­tains des plus beaux sites sa­crés et hauts lieux de pè­le­ri­nages boud­dhiques du SriLan­ka. À Kan­dy, le Temple de la Dent (Da­la­da Ma­li­wa­ga) abrite ain­si l’ob­jet le plus vé­né­ré du pays : une ca­nine du chef spi­ri­tuel, conser­vée dans un re­li­quaire. Les pein­tures qui ornent les cinq grottes de Dam­bul­la sont, elles, si bien conser­vées qu’on les pren­drait pour des ten­tures. Sculp­tés dans la roche, les boud­dhas de Gal Vi­ha­ra à Po­lon­na­ru­wa im­pres­sionnent par leur taille. Quinze mètres de long pour ce­lui cou­ché, dont on re­marque les pieds lé­gè­re­ment dé­ca­lés. C’est le signe qu’il a at­teint le Nir­va­na.

En che­min pour le pa­ra­dis, Boud­dha au­rait d’ailleurs lais­sé son em­preinte de pied au som­met de l’Adam’s peak, un peu plus au sud, dans la ré­gion mon­ta­gneuse. À moins que ce ne soit celle d’Adam se­lon les ca­tho­liques et les mu­sul­mans, ou de Shi­va se­lon les hin­douistes ? Dans le doute, cette mon­tagne sa­crée est, de­puis un mil­lé­naire, lieu de pè­le­ri­nage « mul­ti-confes­sions ». Ma­jo­ri­tai­re­ment boud­dhique, le Sri Lan­ka est aus­si un pays où les re­li­gions se mêlent ou­ver­te­ment.

Pho­to Sté­pha­nie Bi­ju

C’est avec une dé­vo­tion pal­pable que la po­pu­la­tion (70 %) pra­tique le boud­dhisme, dont le voya­geur se fait le té­moin à tout mo­ment de sa dé­cou­verte d’une île à la na­ture gé­né­reuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.