Une nou­velle tranche d’im­pôt pour les hauts re­ve­nus ?

Le Télégramme - Brest - - FRANCE -

Com­ment apai­ser les gi­lets jaunes en ac­cé­dant à leur exi­gence d’une plus grande équi­té fis­cale, sans pour au­tant cé­der sur la sup­pres­sion de l’ISF (im­pôt sur la for­tune) sur la­quelle le gou­ver­ne­ment n’en­tend pas re­ve­nir ? Plu­sieurs dé­pu­tés de la ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle - les ma­cro­nistes se re­ven­di­quant de l’aile gauche du mou­ve­ment - croient te­nir la so­lu­tion. Celle-ci consis­te­rait à créer une nou­velle tranche d’im­po­si­tion (au-de­là des 45 % de taxa­tion des re­ve­nus), vi­sant les Fran­çais les plus ai­sés. Voire à créer un taux mar­gi­nal, de sorte que le seuil d’im­po­si­tion au-de­là du­quel l’im­pôt est pla­fon­né soit re­le­vé.

Pour plu­sieurs dé­pu­tés LREM, la ques­tion n’est dé­sor­mais plus ta­boue. Comme l’ex­prime l’un d’entre eux, Au­ré­lien Ta­ché, dans le Jour­nal du Di­manche, « ne rien faire sur les hauts re­ve­nus se­rait pas­ser à cô­té de cette co­lère so­ciale ». Le mi­nis­tère de l’Ac­tion et des Comptes pu­blics a beau ju­rer ses grands dieux qu’il n’existe au­cun pro­jet vi­sant à alour­dir l’im­pôt des plus riches, la pro­po­si­tion pour­rait vite s’in­vi­ter dans le dé­bat na­tio­nal qui va s’ou­vrir. Avec, pour l’Exé­cu­tif, un dé­fi d’équi­li­briste : trou­ver de l’ar­gent pour com­pen­ser les me­sures d’ur­gence - plus de dix mil­liards d’eu­ros - prises en fa­veur du pou­voir d’achat (dou­bler la der­nière tranche rap­por­te­rait, par exemple, 500 mil­lions d’eu­ros par an). Mais sans faire fuir ces contri­buables qui, aus­si ai­sés puissent-ils pa­raître, pour cer­tains, sont dé­jà taxés à un ni­veau bien su­pé­rieur à ce­lui ob­ser­vé, en moyenne, dans les pays voi­sins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.