Se­cours po­pu­laire. La bra­de­rie conti­nue

Le Télégramme - Carhaix - - CHÂTEAULIN -

Une foule im­pa­tiente tré­pigne de­vant les portes du gym­nase Saint-Louis. Comme pré­vu, sa­me­di, à 11 h, les bé­né­voles ouvrent la salle de sub­sti­tu­tion. La dé­fec­tion de Coa­ti­grac’h, (en tra­vaux pour huit mois) n’a pas dé­cou­ra­gé ceux qui ont l’ha­bi­tude de faire de bonnes af­faires à la bra­de­rie. « Il y a même plus de monde que d’ha­bi­tude ! », se ré­jouit un bé­né­vole qui rap­pelle que « sans les bra­de­ries, on ne pour­rait pas ai­der les gens qui ont be­soin d’un coup de pouce ».

Trois sacs pleins

Fran­çoise, ve­nue avec sa fille Adèle, re­con­naît qu’il y a « un peu moins de choses » qu’à Coa­ti­grac’h mais qu’on tombe tou­jours « sur un coup de coeur », as­sure-t-elle en ex­hi­bant un jo­li pull. Et ce ne sont pas Pa­tri­cia, Vé­ro­nique ni Na­tha­lie qui la dé­men­ti­ront. « Nous ado­rons écu­mer les bra­de­ries entre co­pines », re­ven­diquent ces Douar­ne­nistes et Con­car­noises. En té­moigne le gros sac noir bien four­ni qui leur a été re­mis à l’en­trée. « On n’est que des pe­tites joueuses : j’en ai vu avec trois sacs pleins », rêve Pa­tri­cia.

Il est vrai qu’avec des che­mi­siers à 1,50 €, des pan­ta­lons et des jupes à 2,50 € ou en­core des man­teaux à 7,50 €, on au­rait tort de se pri­ver. Et ce n’est rien dire des vê­te­ments pour les bé­bés qui, à peine por­tés, sont dé­jà trop pe­tits. An­gy et Jean-Luc, un jeune couple de Plo­né­vez-du-Faou, l’ont bien com­pris : leur pe­tit Sta­nis­las est ha­billé pour l’hi­ver.

Po­chettes-sur­prises

« Les pulls et les man­teaux de toutes tailles sont très bien par­tis », confirme Ca­thy, che­ville ou­vrière du Se­cours po­pu­laire. C’est de sai­son. À l’ap­proche de Noël, les jouets aus­si sont de sai­son. Cui­si­nière, trot­ti­nettes, Le­go, Bar­bie et nou­nours n’ont pas fait long feu sur les étals. « Je ré­ap­pro­vi­sionne ré­gu­liè­re­ment mon rayon », as­sure cette bé­né­vole qui a eu la bonne idée de pro­po­ser, pour 1 €, des po­chettes-sur­prises conte­nant cinq pe­tits ob­jets. De quoi faire des heu­reux.

▼ Pra­tique

Bra­de­rie du Se­cours po­pu­laire : ce di­manche, de 9 h à 17 h, au gym­nase Saint-Louis, 63 Grand-Rue. Contact :tél.06 82 52 51 29

Ins­tal­lée au gym­nase Saint-Louis pour cause de tra­vaux à Coa­ti­grac’h, la grande bra­de­rie du Se­cours po­pu­laire se pour­suit, ce di­manche, de 9 h à 17 h.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.