Sainte-Ma­rie. Fré­quen­ta­tion ex­cep­tion­nelle

Le Télégramme - Carhaix - - CHÂTEAULIN -

Jean-Yves Gol­hen, pré­sident de l’as­so­cia­tion de sau­ve­garde de la cha­pelle à fait le point sur sa fré­quen­ta­tion. Celle-ci est ex­cep­tion­nelle avec 39 321 vi­si­teurs (en­fants non com­pris) comp­ta­bi­li­sés par un nou­veau dis­po­si­tif.

> D’avril à sep­tembre

« En avril, l’ou­ver­ture de la cha­pelle a dé­mar­ré le 18, il ne faut donc pas comp­ter de mois com­plets ; ce­la fait 200 jours exac­te­ment », pré­cise le se­cré­taire de l’as­so­cia­tion, JeanLuc Bre­ton. Plu­sieurs ques­tions se sont po­sées avec la mise en place de ce comp­teur haute per­for­mance. Les quelques en­trées dues aux pas­sages des bé­né­voles du­rant les jour­nées d’ou­ver­ture qua­si « non-stop » ont été com­pen­sées par les jours fé­riés de mai. Les deux sys­tèmes (en­trées et sor­ties) fonc­tionnent au même rythme. Les don­nées sont donc justes et il y a de quoi se ré­jouir. Des sta­tis­tiques peuvent être aus­si faites jour par jour et heure par heure. Un ma­té­riel à la pointe qui se re­trouve aus­si à la mai­rie de Pa­ris. « Il se­rait main­te­nant, nous dit Jean-Luc Le Bre­ton, in­té­res­sant de connaître les ré­sul­tats des autres grands lieux de vi­site des en­vi­rons qu’ils soient re­li­gieux ou non, payants ou pas ». Ce­la n’a pas été men­tion­né dans la réu- nion, mais il ap­pa­raît aus­si que cette très bonne fré­quen­ta­tion ap­porte à la cha­pelle une consi­dé­ra­tion plus im­por­tante au­près des or­ga­nismes d’État ou la com­mune

> Un in­té­rêt sans dis­cri­mi­na­tion

Jean-Yves Gol­hen, s’est po­sé la ques­tion de sa­voir à quel pu­blic on pou­vait avoir à faire dans ce cas de fi­gure. Quelles sont ses at­tentes et ses ré­ac­tions ? Ce sont les té­moi­gnages qui en donnent les clés. Il a dé­tec­té plu­sieurs types de vi­si­teurs : les lo­caux, fiers de leur pa­tri­moine et qui le montrent, cer­tains en font même un mo­bile de « dé­cou­verte ». Les tou­ristes : beau- coup s’y ar­rêtent par ha­sard, d’autres préparent ef­fi­ca­ce­ment leur pé­riple, mais ils sont una­nimes à dire « on ne vou­drait pas être passé à cô­té de cette cha­pelle ».

L’of­fice de tou­risme, de son cô­té, fait son tra­vail d’in­for­ma­tion et de pu­bli­ci­té sur les sites, puis le bouche-à-oreille achève de com­plète la liste. C’est le pa­tri­moine qui est re­cher­ché, mais pas seule­ment. Dé­marche spi­ri­tuelle, com­por­te­ment re­li­gieux ef­fec­tif ou même éso­té­risme. « Il est im­por­tant, dit-il, que cha­cun y trouve ce qu’il y est ve­nu cher­cher ». Le mot de la fin est adres­sé aux bé­né­voles qui sont ré­com­pen­sés de leurs ef­forts sur le livre d’or.

Jean-Luc Bre­ton et Jean-Yves Gol­hen au pied du cal­vaire de la cha­pelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.