Rennes. Au fond de la Vi­laine, des vé­los, des cha­riots, une mo­to...

Le Télégramme - Concarneau - - BRETAGNE -

Dans un contexte ten­du entre élus et as­so­cia­tions de sup­por­ters (Le Té­lé­gramme de jeu­di), le con­seil mé­tro­po­li­tain de Nantes a vo­té, ven­dre­di, en fa­veur de la cession d’un ter­rain de 9 ha pour la construc­tion du nou­veau stade du FC Nantes, dont la li­vrai­son est pré­vue en 2022 ou 2023. Sur 94 suf­frages ex­pri­més, 51 dé­lé­gués ont vo­té pour et 43 contre, plus une abs­ten­tion. Sur Twit­ter, Jo­han­na Rol­land, la maire de Nantes, a sa­lué « une dé­ci­sion pour l’in­té­rêt de la mé­tro­pole nan­taise et de son ave­nir », as­su­rant que le nou­veau stade se­rait fi­nan­cé à 100 % par le pri­vé et que le stade de la Beau­joire se­rait ré­ha­bi­li­té en « un équi­pe­ment public pour le sport pour tous ». Le ré­sul­tat de ce vote est, à l’in­verse, mal ac­cueilli par l’as­so­cia­tion de sup­por­ters À la Nan­taise. « Comme nous le pré­voyions et le dé­non­cions, le pas­sage en force a eu lieu. Une ma­jo­ri­té d’élus a ap­prou­vé le pro­jet de double stade, qui n’a ja­mais été en­vi­sa­gé du­rant les huit mois de la concer­ta­tion à la­quelle plus de 2000 ci­toyens ont pris la peine de par­ti­ci­per », re­grette l’as­so­cia­tion, dans un com­mu­ni­qué dif­fu­sé sur Twit­ter. Un vé­ri­table in­ven­taire à la Pré­vert. Les ser­vices du Con­seil ré­gio­nal de Bre­tagne, qui gèrent la Vi­laine, n’en re­viennent pas de ce qu’ils ont trou­vé le mois der­nier dans le fleuve, alors qu’une opé­ra­tion de vi­dange était opé­rée : 60 vé­los, une mo­to, un scoo­ter, 20 cha­riots de su­per­marche, 20 pneus, 15 pou­belles de 80 litres, mais aus­si bâches, fer­raille, vê­te­ments, pe­tits ap­pa­reils élec­tro­mé­na­gers… De quoi rem­plir 22 re­morques et 12 ca­mions­bennes, a pré­ci­sé la Ré­gion.

Photo archives Le Té­lé­gramme

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.