Un ar­tiste com­plet

Le Télégramme - Dinan - Dinard - Saint-Malo - - LES 100 ANS DE L'ARMISTICE DE 1918 -

L’oeuvre de Re­né Quilli­vic, autour des mo­nu­ments aux morts bre­tons d’ins­pi­ra­tion pa­ci­fique, a don­né à ces édi­fices une place à part dans l’his­toire de l’art, en les ins­cri­vant dans un contexte ré­gio­nal com­pré­hen­sible des Bre­tons. D’au­tant plus que l’ar­tiste se rend sur place et n’hé­site pas à prendre pour mo­dèles les vil­la­geois pour les­quels il tra­vaille. En s’ins­pi­rant de ces der­niers et de leur his­toire, Re­né Quilli­vic s’em­pare de leur réa­li­té sans la tra­ves­tir.

Après la Se­conde Guerre mon­diale, le sculp­teur bre­ton se­ra une nou­velle fois sol­li­ci­té pour réa­li­ser des mo­nu­ments com­mé­mo­ra­tifs. On lui doit, no­tam­ment, l’édi­fice dé­dié aux Forces fran­çaises libres sur l’île de Sein, inau­gu­ré le 7 sep­tembre 1960 par le Gé­né­ral de Gaulle.

Com­pa­ré à Mo­net

Pour­tant, im­pos­sible de ré­su­mer la car­rière de Re­né Quilli­vic à ses oeuvres mor­tuaires. Son ta­lent créa­tif, en des­sin, gra­vure ou sculp­ture, est re­con­nu par ses contem­po­rains, comme l’écri­vain Charles Chas­sé en 1930, qui n’hé­site pas à le com­pa­rer à l’au­teur des Nym­phéas dans la Re­vue men­suelle d’art an­cien et mo­derne : « Quilli­vic

Re­né Quilli­vic dans son ate­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.