Dé­fense du cli­mat. Un mil­lier de ci­toyens dé­file

Le Télégramme - Guingamp - - Saint-brieuc - Be­noît Tré­ho­rel

Ce sa­me­di vers 14 h 30, un mil­lier de per­sonnes a dé­fi­lé dans les rues pié­tonnes pour dé­fendre le cli­mat.

Tout est par­ti d’un noyau de ci­toyens. Leur in­ten­tion ? Don­ner ren­dez­vous à la po­pu­la­tion sa­me­di à 14 h, de­vant la pré­fec­ture, pour dé­fendre le cli­mat. Contre toute at­tente, un mil­lier de per­sonnes ont for­mé un cor­tège dans les rues du centre-ville.

Eloane est ve­nue de Por­dic avec sa ma­man, son jeune frère, sa robe à fleurs et ses lu­nettes de so­leil. Huit prin­temps au comp­teur et une idée te­nace qui la tra­casse : « Je pense que la pla­nète a trop chaud. La preuve, on est ha­billés comme en été ». Pas faux. Les ber­mu­das, bras de che­mise et chaus­sures ou­vertes sont lé­gion, ce sa­me­di après-

mi­di, dans le centre-ville de Saint-Brieuc.

Il est en­vi­ron 15 h et la rue SaintGuillaume est bon­dée. Une opé­ra­tion par­ti­cu­lière des com­mer­çants ? Pas exac­te­ment. Un noyau de ci­toyens de la ré­gion brio­chine a don­né ren­dez-vous à la po­pu­la­tion, à 14 h, de­vant la pré­fec­ture des Côtes-d’Ar­mor, pour dé­fendre le cli­mat. Contre toute at­tente, un mil­lier de per­sonnes forme un cor­tège dans les rues bai­gnées de so­leil. Au son des tam­bours et du slo­gan « Pour que la Terre ne de­vienne pas l’en­fer ! », têtes blondes et têtes grises dé­am­bulent jus­qu’à la place de la Grille où plu­sieurs prises de pa­roles se font. « Notre ac­tion s’ins­crit dans un mou­ve­ment na­tio­nal, pré­cise Lio­nel, l’un des ini­tia­teurs du ras­sem­ble­ment. Elle vise à sen­si­bi­li­ser les ci­toyens et leur rap­pe­ler que nous sommes dans une si­tua­tion grave et ur­gente vis-à-vis du cli­mat. Ce n’est pas de­main ni plus tard qu’il faut se mo­bi­li­ser et agir, c’est main­te­nant ». Plu­sieurs as­so­cia­tions et col­lec­tifs ont re­joint le dé­fi­lé qui se veut apo­li­tique : Don’t fuck my pla­net, Vé­lo utile, ou en­core On n’est pas que des ca­geots.

Et main­te­nant : des ac­tions concrètes

Après ce pre­mier ren­dez-vous plu­tôt réus­si, les or­ga­ni­sa­teurs sou­haitent mon­ter une as­so­cia­tion et me­ner des ac­tions concrètes lo­ca­le­ment avec les élus et les struc­tures concer­nées par l’en­jeu. « On peut par exemple, tra­vailler sur la ma­nière de faire sor­tir le car­bone du dé­par­te­ment », énonce Lio­nel. Sont no­tam­ment poin­tées du doigt les émis­sions de gaz à ef­fet de serre gé­né­rés par les vé­hi­cules de trans­port. Pour Ré­gis Jan­vier, membre du col­lec­tif Agir pour le cli­mat, il est im­pé­ra­tif de « de­man­der aux élus de se désen­ga­ger des éner­gies fos­siles et d’adop­ter des so­lu­tions sobres en ma­tière de consom­ma­tion d’éner­gies. Qu’il s’agisse des lo­ge­ments, des dé­pla­ce­ments ou de l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire ». Une pé­ti­tion, si­gnée par des cen­taines de per­sonnes, a été re­mise à Louise-Anne Gau­tier, ad­jointe à la mai­rie de SaintB­rieuc, en charge du dé­ve­lop­pe­ment du­rable et des dé­pla­ce­ments doux.

Sur le­te­le­gramme.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.