Af­faire Be­nal­la : Bel­lou­bet met en garde contre un « em­piè­te­ment sur le ju­di­ciaire »

Le Télégramme - Landerneau - Lesneven - - FRANCE -

Dans une tri­bune pu­bliée dans Le Monde, la mi­nistre de la Jus­tice, Ni­cole Bel­lou­bet, a de nou­veau mis en garde, sa­me­di, la com­mis­sion d’en­quête sé­na­to­riale contre le risque d’un « em­piè­te­ment sur le do­maine ju­di­ciaire » au cours de ses tra­vaux sur l’af­faire Alexandre Be­nal­la.

Pour­sui­vi pour « vio­lences en réunion » en marge des dé­fi­lés du 1er-Mai, à Pa­ris, l’ex-col­la­bo­ra­teur du pré­sident Ma­cron avait d’abord re­fu­sé de se rendre à la convo­ca­tion de la com­mis­sion, avant d’ac­cep­ter d’être en­ten­du, le 19 sep­tembre, se di­sant « con­traint ». Avant ce re­vi­re­ment, Ni­cole Bel­lou­bet avait ex­pli­qué qu’« il ne peut pas y avoir d’in­ter­fé­rences » entre une com­mis­sion d’en­quête et une in­for­ma­tion ju­di­ciaire. Elle s’était at­ti­ré une ré­ponse cin­glante du pré­sident LR de la com­mis­sion d’en­quête, Phi­lippe Bas : « J’igno­rais que (Mme Bel­lou­bet) était le conseil ju­ri­dique de mon­sieur Be­nal­la ».

Dans son texte pu­blié sa­me­di, la garde des Sceaux ré­itère pour­tant sa mise en garde : « Une im­mix­tion du pou­voir exé­cu­tif dans une pro­cé­dure ju­di­ciaire se­rait cho­quante », écrit-elle.

Pho­to AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.