La ré­forme de la SNCF dé­fi­ni­ti­ve­ment adop­tée

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - FRANCE -

La ré­forme fer­ro­viaire, au centre de la grève la plus longue des trente der­nières an­nées à la SNCF, a été dé­fi­ni­ti­ve­ment adop­tée, jeu­di, par le Par­le­ment. Le Sé­nat l’a ap­prou­vée à l’oc­ca­sion d’un vote ul­time par 245 voix contre 82, moins de 24 heures après un vote très ma­jo­ri­taire à l’As­sem­blée na­tio­nale. « La loi est vo­tée, la grève ne sert plus à rien », a lan­cé le rap­por­teur Gé­rardCor­nu (LR). « La conti­nuer, c’est af­fai­blir la grève, c’est la ba­na­li­ser », a-t-il ajou­té. « La loi est dé­fi­ni­ti­ve­ment vo­tée, elle va donc s’ap­pli­quer », a dé­cla­ré, de son cô­té, la mi­nistre des Trans­ports, Éli­sa­beth Borne. « D’autres né­go­cia­tions vont dé­sor­mais s’ou­vrir, à la fois au ni­veau de la branche, et je réuni­rai les par­te­naires so­ciaux de­main (ven­dre­di) pour qu’ils puissent s’en­ga­ger dans cette dis­cus­sion, et au ni­veau de l’en­tre­prise elle-même », a-t-elle dé­cla­ré.

Les groupes CRCE (à majorité com­mu­niste) et so­cia­liste ont vo­té contre. « Nous vo­tons contre ce pacte fer­ro­viaire agi­té comme un tro­phée par tous les te­nants de l’ul­tra-li­bé­ra­lisme », a dé­cla­ré la pré­si­dente du CRCE, Éliane As­sas­si. Oli­vier Jacquin (PS) a don­né ren­dez­vous au gou­ver­ne­ment pour les pro­chaines étapes de la ré­forme, en par­ti­cu­lier la pu­bli­ca­tion des or­don­nances, l’as­su­rant que son groupe se­rait « très vi­gi­lant ». En re­vanche, les sé­na­teurs LR, cen­tristes, RDSE, LREM et In­dé­pen­dants ont vo­té pour la ré­forme.

Pho­to AFP

L’in­ter­syn­di­cale de la SNCF a ap­pe­lé à main­te­nir la grève jus­qu’au 28 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.