En­lu­mi­nure. Clau­die Maille tu­toie les anges

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - LANNION -

Clau­die Maille a beau do­mi­ner la tech­nique de l’en­lu­mi­nure, la com­mande d’une « Ma­done à l’en­fant » que lui a pas­sée l’Uni­ver­si­té ca­tho­lique de l’ouest, à An­gers, l’a obli­gée à pous­ser loin les li­mites de son art. Le ré­sul­tat est un chef-d’oeuvre qui trô­ne­ra dans l’ora­toire an­ge­vin pour les Jour­nées du pa­tri­moine.

Sa ré­pu­ta­tion, se­lon elle, n’avait pas dé­pas­sé les li­mites ré­gio­nales, au gré d’ex­po­si­tions ar­tis­tiques lo­cales. Mais ce n’était pas le point de vue de cette per­sonne qui, l’hi­ver der­nier, a contac­té Clau­die pour lui com­man­der une icône sim­ple­ment re­pro­duite sur un pa­pier ac­cu­sant des manques et des tons dé­la­vés. L’ori­gi­nal dort peut-être à la Pi­na­co­thèque du Va­ti­can. Plu­sieurs se­maines ont pas­sé avant que l’ar­tiste ne relève le gant. En jan­vier, Clau­die Maille a com­man­dé à An­no­nay le par­che­min de chèvre de grande taille qui se­ra le sup­port du des­sin, puis de l’en­lu­mi­nure. « La dé­marche n’était plus celle d’une ré­plique d’oeuvre. Il fal­lait tout in­ven­ter, tout re­créer ! »

Mi­chel Mo­rel pour ga­ran­tie

Élève de l’ins­ti­tut su­pé­rieur eu­ro­péen de l’en­lu­mi­nure et de ma­nus­crit d’An­gers, Clau­die Maille s’est per­fec­tion­née dans cet art, à la fa­veur de sa ren­contre avec Mi­chel Mo­rel, à la tête du ma­noir de Bo­di­lio, à Bu­lat-Pes­ti­vien. « J’ai tra­vaillé sous son contrôle. C’était un gage de sé­cu­ri­té », té­moigne Clau­die, qui a sui­vi les cours du maître des Beaux-Arts de Pa­ris. Il n’em­pêche que le par­che­min im­pli­quait d’al­ter­ner trois jours de pein­ture, et trois jours de re­pos. Il a fal­lu aus­si triom­pher du tra­teg­gio, cette ap­pli­ca­tion de traits ex­trê­me­ment fins sur le fond de cou­leur. Plumes de bé­casse et de cor­beau, pig­ments de co­che­nille ou d’iris di­lués à l’eau de pluie, dé­coc­tion de jus d’ail pour une meilleure adhé­rence des deux feuilles d’or ont ryth­mé les étapes du tra­vail. Res­tait à illu­mi­ner les re­gards, ceux de la Vierge, de l’en­fant, des anges, etc. « C’était mon ca­deau », confie Clau­die qui en fait sa spé­cia­li­té. En­fin, l’oeuvre ache­vée a bé­né­fi­cié d’un en­ca­dre­ment dans les règles de l’art, chez Art Cadre, à Per­ros-Gui­rec.

L’oeuvre pas à pas

Clau­die Maille pré­sen­te­ra l’en­lu­mi­nure et tien­dra une confé­rence à An­gers, lors des Jour­nées du pa­tri­moine. Le pu­blic au­ra la chance de suivre avec elle, le livre de bord qu’elle a te­nu et où elle a no­té, pas à pas, la pro­gres­sion de ses re­cherches pour li­vrer sa « Ma­done à l’en­fant », digne des grands maîtres.

La Ma­done à l’en­fant, créée par Clau­die Maille se­lon les tech­niques les plus com­plexes de l’en­lu­mi­nure, va trô­ner dans un ora­toire à An­gers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.