La France hors jeu

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - LE FAIT DU JOUR - M.R

En mars 2012, un an après l’écla­te­ment de la Sy­rie, Ni­co­las Sar­ko­zy or­donne la fer­me­ture de l’am­bas­sade de France à Da­mas et exige le dé­part du Pré­sident alaouite en préa­lable à toute né­go­cia­tion de paix. Pa­riant sur sa chute ra­pide, Pa­ris ap­puie dis­crè­te­ment la né­bu­leuse de l’Ar­mée sy­rienne libre. Son suc­ces­seur dur­cit la ligne. À l’été 2013, alors que le conflit s’est en­li­sé, Fran­çois Hol­lande convainc son ho­mo­logue amé­ri­cain de frap­per le ré­gime à la suite de l’at­taque chi­mique de la Ghou­ta qui a fait des cen­taines de vic­times (les faits sont avé­rés mais leur ori­gine fait tou­jours po­lé­mique). Au der­nier mo­ment, Ba­rack Oba­ma lâche l’Ély­sée, qui an­nule l’opé­ra­tion. Grâce au sou­tien de son al­lié russe (lo­gis­tique à par­tir de 2011, mi­li­taire de­puis 2015) et, dans une moindre me­sure, de l’Iran, via le Hez­bol­lah li­ba­nais, Da­mas fi­nit par re­prendre l’as­cen­dant sur le cours de la guerre. Sur la scène in­ter­na­tio­nale, Mos­cou s’im­pose comme le par­rain des né­go­cia­tions de paix. Avec la Tur­quie et l’Iran, il lance le pro­ces­sus d’As­ta­na.

L’in­flexion Ma­cron

L’ar­ri­vée d’Em­ma­nuel Ma­cron à l’Ély­sée, en mai 2017, marque une in­flexion de la po­si­tion fran­çaise. La re­cherche de la paix semble alors de­voir l’em­por­ter sur le dé­part de Ba­char al-As­sad. Puis sur­vient l’em­poi­son­ne­ment de l’ex-es­pion russe Skri­pal, au Royaume-Uni. L’af­faire conduit les Eu­ro­péens de l’Ouest à rai­dir leur at­ti­tude vis-à-vis de Mos­cou et re­place le su­jet du chi­mique au centre des pré­oc­cu­pa­tions.

C’est dans ce contexte qu’in­ter­viennent les nou­velles sus­pi­cions à l’en­contre de Da­mas, et les pre­mières frappes oc­ci­den­tales. Sym­bo­liques, elles n’au­ront ni im­pact mi­li­taire, ni ef­fet po­li­tique. À l’an­nonce d’une se­conde opé­ra­tion oc­ci­den­tale, un par­le­men­taire fa­mi­lier de ces ques­tions et peu sus­pect de conni­vences avec Mos­cou ou Da­mas, lâche : « Ça ne ser­vi­ra à rien. Ba­char a ga­gné et Pa­ris est hors jeu dans la ré­gion. Nous fe­rions mieux de tour­ner la page et nous at­te­ler à la sé­quence sui­vante : la paix au Le­vant ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.