Gauche, droite, tous dé­pas­sés

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - LE FAIT DU JOUR - Vu par Ch­ris­tine Clerc

Pa­ris en état de siège se pré­pare, comme plu­sieurs des 349 villes de plus de

10 000 ha­bi­tants à ma­jo­ri­té de gauche et des 572 com­munes ayant élu, en 2014, un maire de droite, à su­bir un as­saut comme on n’en avait pas connu depuis la guerre - pas même en mai 68 quand on vit le quar­tier la­tin en feu et cin­quante bar­ri­cades dres­sées en une nuit avec les pa­vés des rues et les troncs sciés d’une cen­taine d’arbres. Ré­volte de la « France pé­ri­phé­rique » contrainte de prendre sa voi­ture pour al­ler au tra­vail, contre la France des « bo­bos » et « tech­nos » ? Ras-le-bol fis­cal comme ce­lui qui pro­vo­qua, en 1960, la vague pou­ja­diste ? Chaque jour voit naître de nou­velles do­léances et s’ag­gra­ver les contra­dic­tions d’une France à gi­lets jaunes mê­lant sa­la­riés au smic et pe­tits en­tre­pre­neurs contraints de li­cen­cier s’ils doivent payer plus, re­trai­tés tou­chés par la CSG et ly­céens qui re­fusent d’être vic­times de la so­li­da­ri­té entre gé­né­ra­tions, agri­cul­teurs qui ré­clament un prix plus éle­vé et consom­ma­teurs qui l’exigent plus bas… On peut ac­cu­ser le gou­ver­ne­ment d’avoir tar­dé à me­su­rer l’am­pleur du ma­laise et à « lâ­cher » sur l’es­sence, et le pré­sident Ma­cron d’avoir igno­ré l’hé­ri­tage de la Ré­vo­lu­tion et l’as­pi­ra­tion très fran­çaise à plus de jus­tice. Mais, en­fin ! Qui a conduit le pays à cette si­tua­tion ? La gauche, par ses dé­penses ex­ces­sives et par­fois son mé­pris du peuple que Fran­çois Hol­lande ap­pe­lait « les sans-dents » et que Jean-Luc Mé­len­chon ap­pelle « les gens » ? La droite qui, ayant trop dé­pen­sé elle aus­si, ap­plau­dis­sait Fran­çois Fillon quand il pro­po­sait la sup­pres­sion de 500 000 em­plois pu­blics ? Tous doivent se re­mettre en ques­tion.

Afin de ré­in­ven­ter un

« mo­dèle fran­çais » conci­liant plus de com­pé­ti­ti­vi­té et moins d’in­jus­tice. En­core fau­drait-il que des gi­lets jaunes élus dé­mo­cra­ti­que­ment viennent s’as­seoir à leur table.

C’est une ques­tion de sur­vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.