Une nou­velle mise en exa­men pour agres­sion sexuelle sur mi­neure

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - FRANCE -

Nor­dahl Le­lan­dais, prin­ci­pal sus­pect du meurtre de la jeune Maë­lys, a été mis en exa­men, ven­dre­di, dans une nou­velle af­faire d’agres­sion sexuelle sur mi­neure de moins de 15 ans. L’ex-maître chien était in­ter­ro­gé par des juges de Gre­noble (Isère) au su­jet d’une vi­déo, trou­vée en sa pos­ses­sion, mon­trant des at­tou­che­ments sur sa pe­tite cou­sine et filleule âgée de 4 ans au mo­ment des faits, a in­di­qué l’avo­cate des pa­rents de la fillette, Me Ca­ro­line Ré­mond, confir­mant une in­for­ma­tion du Dau­phi­né Li­bé­ré.

Les pa­rents dé­vas­tés

Sur cette vi­déo, « Nor­dahl Le­lan­dais est par­fai­te­ment iden­ti­fiable », a dé­cla­ré l’avo­cate, pré­ci­sant qu’il « n’y a pas de pé­né­tra­tion di­gi­tale ». « On ne voit pas le vi­sage de l’en­fant mais les gen­darmes ont pu, grâce à leur en­quête, iden­ti­fier la pe­tite vic­time », a-t-elle ajou­té. Cette mise en exa­men est la qua­trième vi­sant Le­lan­dais après celles concer­nant le meurtre de Maë­lys De Arau­jo, l’as­sas­si­nat du mi­li­taire Ar­thur Noyer et l’agres­sion sexuelle d’une autre pe­tite-cou­sine. L’agres­sion au­rait été com­mise au cours de l’été 2017, au do­mi­cile de l’en­fant, dans le sud de la France, quelques se­maines avant celle de l’autre pe­tite cou­sine, qui avait 6 ans au mo­ment des faits, com­mis une se­maine, jour pour jour, avant l’en­lè­ve­ment et le meurtre de Maë­lys, dans la nuit du 26 au 27 août 2017 à Pont-deBeau­voi­sin (Isère).

Les pa­rents des deux en­fants « sont dé­vas­tés, tri­ple­ment trau­ma­ti­sés. Avant les agres­sions, au­cun si­gnal ne les avait aler­tés chez Le­lan­dais, un fa­mi­lier, choi­si comme parrain de la fillette la plus jeune, et ils s’in­quiètent : com­bien d’autres vic­times risquent-elles d’être dé­cou­vertes ? », a en­core re­le­vé Me Ré­mond.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.